Comment sécuriser sa résilience tout en agissant vite et en pivotant si besoin ?

Avec les nombreuses transformations que la crise sanitaire nous impose, les entreprises ont plus que jamais besoin de se réinventer. Cette capacité à rebondir vite et bien, la résilience, est la clé de l’efficacité des entreprises, tant dans la façon d’appréhender le business que dans les méthodes de travail au quotidien.

Dans le cadre de l’événement [Re]Invent organisé par HeyTeam, Sandra Le Grand, chef d’entreprise à succès, partage son expérience en matière de résilience et nous donne les règles à suivre pour pivoter intelligemment et ainsi maintenir son activité !

L’intervenante

Sandra Le Grand - Speaker / Conférencière / Administratrice / Fondatrice de YAPUKA.ORG


Tout le monde peut se réinventer 


« Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux au changement ! »


C’est avec cette citation de Charles Darwin que Sandra Le Grand introduit la nécessité pour les entreprises de travailler la notion de résilience. Selon elle, l’enjeu est surtout de réussir à déclencher cette capacité, qui finalement sommeille en chacun de nous comme une sorte d’instinct de survie. La crise sanitaire fait justement office d’élément déclencheur en nous poussant dans nos retranchements !


Les 3 piliers de la résilience


Pour Sandra Le Grand, l’analyse des stratégies adoptées par les marques pendant la crise sanitaire permet d’établir quelques-unes des règles d’or de la résilience d’entreprise.


➡️ Faire preuve de réactivité


Même si c’est rassurant, il faut avant tout veiller à ne pas s’enliser dans l’évaluation du risque. Prévisions de chiffres, tests produits, études de marché… : ces étapes peuvent conforter une entreprise dans son pivot mais peuvent aussi laisser s’échapper une opportunité ! Sandra préconise plutôt la « Quick Analyse » : une étude condensée de l’opportunité pour réagir vite et bien.

Pour illustrer ses propos, celle qui a passé 11 ans chez Coca-Cola ne manque pas d’exemples : M6 qui a très vite lancé une émission de cuisine en direct peu après le début du confinement, Wonderbox et sa nouvelle box Stay at Home, Doctolib et la télé-consultation, Dejbox et la livraison à domicile… Ces re-positionnements ont tous été synonymes de réussite pour les marques puisqu’elles ont su être réactives. Le propos de Sarah est clair : pour faire preuve de résilience, surveillez le risque mais lancez-vous rapidement !

➡️ Multiplier les sources de revenus


Pour Sandra Le Grand, diversifier son offre crée un terrain favorable à la résilience puisque plusieurs offres assurent plusieurs sources de revenus ! 

Comme l’explique Sandra, c’est la stratégie adoptée par exemple par Disney, notamment grâce aux deux piliers que sont les films d’animation et les parcs à thèmes. En temps de crise, l’entreprise peut ainsi concentrer son activité sur l’une ou l’autre de ces offres : « Si un produit doit s’arrêter momentanément, les autres prennent le relais ! » explique Sandra avec l’exemple de la fermeture des parcs d’attraction. 

C’est aussi le cas de Marie Kondo, qui a su diversifier son activité bien avant la crise, en misant sur la publication de livres en plus de son activité de coach en développement personnel et en rangement, rendue presque impossible avec l’apparition de la crise sanitaire.

➡️ Travailler son image et sa notoriété


En matière de résilience d’entreprise, l’image de marque joue un rôle majeur car elle conditionne la reprise d’activité et le retour des consommateurs. L’empathie, la transparence ou l’engagement social comptent parmi les valeurs sur lesquelles il faut travailler en temps de crise, à l’instar de Facebook et Amazon qui multiplient les campagnes de soutien aux commerçants. « Ces grands groupes pourraient s’en passer, mais ils le font quand même car ils ont bien compris l’importance de l’image en temps de crise ! », souligne Sandra.


L’exemple de Yapuka 


Fondée par Sarah Le Grand en 2017, YAPUKA accompagne les étudiants dans les temps forts de leurs parcours (préparations aux concours, job interview, éloquence…)


En réponse à la crise sanitaire, la marque a effectué un double pivot de son activité :

- D’une part, en renforçant les interventions dans les écoles pour accompagner les étudiants au plus près notamment sur leur employabilité.

- D’autre part, en travaillant conjointement avec les entreprises pour veiller à l’accompagnement des étudiants pendant la crise.


Un travail intensif a aussi été effectué sur les entretiens à distance pour consolider ces compétences plus que jamais d’actualité.

À propos d’HeyTeam


HeyTeam est la plateforme dédiée à l’onboarding des nouveaux collaborateurs au sein des entreprises. À travers ses nombreux modules, la plateforme accompagne les collaborateurs tout au long de leur parcours en entreprise : onboarding, mobilité interne, reboarding, offboarding... HeyTeam contribue ainsi largement à faciliter la fonction RH au quotidien et pour demain.

©2021- HeyTeam All rights reserved