Mes nouvelles recrues ne veulent pas travailler au bureau

Dans un précédent article, nous avons évoqué le fait que certaines nouvelles recrues ne veulent pas travailler en full remote. Ici, nous allons partir à l’extrême opposé du spectre en nous intéressant aux nouvelles recrues qui ne veulent pas travailler au bureau. ✋

Évidemment, le mieux étant de proposer un poste en flex remote voire un mode de travail hybride. Pourtant, comment gérer des collaborateurs qui ne jurent que par le télétravail en entreprise ?

Découvrez quelques conseils à appliquer dès l’onboarding.

 

Découvrez les raisons de cette non-volonté de revenir au bureau

Alors que la France est sur le point de repartir après 1 an de confinement, certains salariés ont peur de revenir au bureau. Au premier confinement, certains craignaient le télétravail à 100%. Aujourd’hui, c’est le contraire. Il convient donc de préparer cette phase importante pour une entreprise et ses collaborateurs en prenant le temps de discuter. 💬

Il faut savoir qu’il y a autant de raisons que de salariés. Certains vont craindre pour leur santé tandis que d’autres vont repenser au fait de perdre du temps dans les transports en commun matin et soir. Pour les derniers, finalement, cela peut être le fait de ne pas avoir créé de lien social qui peut effrayer (ou peu). 🔗

D’ailleurs, une étude menée par Cadremploi indique que 6 cadres sur 10 ne veulent plus revenir au bureau pour des raisons liées à l’organisation du travail de l’entreprise.

 

Quelques conseils pour donner envie à vos collaborateurs de revenir au bureau

La première chose à faire est de rassurer sur la bonne application des normes sanitaires (bureau nettoyé régulièrement, mises à disposition de gels hydroalcoolique, etc.). Mais aussi de mettre à disposition tous les éléments de protection aussi bien pour le bureau que pour les transports en commun (masques, entre autres). 😷

En parlant de transports en commun, d’ailleurs, n’est-il pas possible d’aménager les horaires de vos employés ? Peut-être, venir plus tôt ou plus tard le matin et repartir plus tôt ou plus tard le soir ? Voire de proposer une majorité de jours en télétravail et un retour au bureau que lorsque c’est réellement nécessaire.

Finalement, concernant les problèmes organisationnels, il serait intéressant de mettre en œuvre (si ce n’est pas déjà fait) un système de feedback en entreprise. Voire de demander à vos nouvelles recrues de créer un rapport d’étonnement (à condition de jouer le jeu de la critique).

Le but étant d’impliquer au maximum vos équipes et de leur montrer que vous accordez une grande attention au bien-être de vos collaborateurs 🧘. Évidemment, il faut aussi être prêt à apporter des solutions concrètes suite aux résultats de ces différents retours employés.

Et si cette crise permettait aux entreprises de prendre du recul et de repartir sur de bonnes bases ? En commençant par mettre en place un véritable plan d’intégration des nouveaux employés avec possibilité de créer du lien social 🤝 par le biais d’activités ludiques (ice breaker d’entreprise, par exemple) ainsi qu’un plan de formation RH à long terme. 

 

À propos d’HeyTeam


HeyTeam est la plateforme dédiée à l’onboarding des nouveaux collaborateurs au sein des entreprises. À travers ses nombreux modules, la plateforme accompagne les collaborateurs tout au long de leur parcours en entreprise : onboarding, mobilité interne, reboarding, offboarding... HeyTeam contribue ainsi largement à faciliter la fonction RH au quotidien et pour demain.

©2021- HeyTeam All rights reserved