Onboarding d’un nouveau collaborateur : la to-do list des RH

Savez-vous que l’onboarding est un des moments clés collaborateurs ? Souvent négligée par les entreprises, cette étape permet pourtant d’améliorer autant la rétention que l’engagement collaborateur dès le début de la prise de poste. En travaillant sur le préboarding, il empêche aussi le no-show (cela vaut surtout pour certains profils et certains secteurs).

Afin de vous aider à mettre en place un programme d’intégration efficace, nous vous proposons une to-do list d’onboarding 📃 spécialement adaptée aux Ressources Humaines.

 

Bonnes pratiques de préboarding

Vous avez choisi votre nouveau collaborateur ? Dans ce cas, tout commence par une promesse d’embauche que vous devez envoyer aussi rapidement que possible afin d’éviter que votre nouveau talent 🌟 n’aille voir ailleurs.

Dès que vous avez un retour positif de sa part, préparez sans attendre le contrat et demandez-lui de le signer 🖊️ (numériquement par signature électronique si possible).

Commencez aussi par préparer tout le matériel nécessaire au bon déroulement de sa mission (poste de travail, matériel de fonction, badge, logiciels, etc.). Sans oublier de lui donner accès aux différents outils informatiques et de demander au service informatique d’assurer la sécurité de ces derniers.

Finalement, demandez au manager du nouveau collaborateur de lui envoyer toutes les informations nécessaires pour une prise de poste sereine (organigramme de l’entreprise, trombinoscope, etc.).  

Les choses à faire lors du premier jour

Si vous avez loupé des étapes de préboarding, vous pouvez profiter du premier jour pour les réaliser (la signature du contrat ou le partage des documents administratifs importants, entre autres).

Dans tous les cas, le rôle du département Ressources Humaines sera de s’occuper de l’accueil des nouveaux employés. Pour cela, il faudra prévoir un accueil individuel ou en groupe qui peut prendre la forme d’un petit-déjeuner 🥐, par exemple.

En compagnie du manager, vous brieferez l’employé sur votre process d’onboarding et ce qui l’attend au cours des prochains jours et semaines.

Si ce n’est pas déjà fait, nommez aussi un mentor pour accompagner votre nouveau collaborateur.

Après le premier jour

Un process d’onboarding performant doit être étendu sur plusieurs jours (voire semaines ou mois). En fait, il ne doit s’arrêter que lorsque le salarié est totalement autonome.

Ainsi, les enjeux RH liés à l’onboarding concernent :

💬      La création de lien social ;

🤝      L’intégration du salarié ;

📈      La réalisation des objectifs à court et long terme ;

👍      La mise en place de feedbacks d’entreprise.

Pour la création de lien social, une activité ice breaker d’onboarding est un excellent outil qui peut être accompagné d’afterwork informels ou d’organisation de déjeuners avec les autres collaborateurs (équipe dirigeante comprise).

Concernant les feedbacks, cet outil de management et de communication peut permettre d’identifier ce qui va et ce qui ne va pas afin de trouver rapidement une solution concrète. Vous pouvez aussi en profiter pour demander à votre nouvelle recrue de créer un rapport d’étonnement afin d’améliorer votre template d’onboarding au fil du temps. Sans oublier de réfléchir à un plan de formation RH pour permettre au nouvel arrivant de débuter en toute sérénité et de monter en compétence au fur et à mesure.

Vous avez besoin d’aide pour l’intégration automatisée de vos employés ? Le logiciel SAAS d’onboarding Hey Team peut vous y aider. Demandez-nous une démo gratuite sans attendre.

 

À propos d’HeyTeam

HeyTeam est la plateforme dédiée à l’onboarding des nouveaux collaborateurs au sein des entreprises. À travers ses nombreux modules, la plateforme accompagne les collaborateurs tout au long de leur parcours en entreprise : onboarding, mobilité interne, reboarding, offboarding... HeyTeam contribue ainsi largement à faciliter la fonction RH au quotidien et pour demain.

©2021- HeyTeam All rights reserved