‹ Revenir à la liste des articles

Soft skills : comprendre ces nouvelles compétences recherchées

Découvrir votre livre blanc sur ce sujet

Approfondissez vos connaissances sur ce sujet grâce à notre livre blanc

Télécharger

Aujourd’hui, les recruteurs s’intéressent de plus en plus aux soft skills des candidats. En effet, en lisant certaines fiches de poste, on remarque l’apparition de ce type de compétences. 👍

Qu’est-ce que c’est exactement ? Et comment définir les soft skills dont vous avez besoin pour garantir une bonne intégration au sein de l’équipe et de l’entreprise.

Focus sur ces traits de personnalité et compétences comportementales qui deviennent de plus en plus importants dans le monde professionnel. 🔍

 

Soft skill : qu’est ce cela veut dire ?

Avant toutes choses, sachez que les soft skills s’opposent aux hard skills. En effet, les soft skills concernent l’intelligence émotionnelle d’un individu et sa capacité à résoudre des problèmes. 🤔

Souvent traduit de façon littérale par « compétences douces », on pourrait plutôt parler de savoir-être, de qualité humaine voire de compétences relationnelles.

Si on a commencé à parler de soft skills, c’est avant tout pour différencier les compétences techniques (savoir-faire ou hard skill) des compétences humaines et relationnelles. 🤝🏽

Dans certains postes, les soft skills sont plus importantes que les hard skills. C’est le cas des managers par exemple, du personnel de ressources humaines ou des cadres dirigeants qui doivent résoudre des problèmes complexes (liés ou non à la prise de décision stratégique).

Dans tous les cas, en règle générale, le soft skill ne s’acquiert ni par l’expérience technique ni par la formation (bien que cela soit à nuancer, car chacun peut évoluer aussi bien dans sa façon d’être que d’agir).

Ce qui définit les soft skills : le caractère d’un individu, ses expériences personnelles, son environnement et son éducation.

Par exemple : une personne peut être à l’écoute des autres (soft skill), mais ne pas savoir utiliser un outil spécifique (hard skill). ⚙️

 

Quelles sont les 8 catégories de soft skills ?

Il est relativement difficile de catégoriser les soft skills. Toutefois, certains chercheurs se sont penchés sur la question. Ce qui a permis de dresser une liste de soft skills classées en 8 catégories : 

  • L’esprit critique : capacité à s’interroger, à avoir une pensée logique, à innover et à avoir assez d’ouverture d’esprit pour s’intéresser à de nouvelles choses. On parle aussi de penser « out the box » ou autrement, de réfléchir différemment ;
  • L’organisation : savoir hiérarchiser et prioriser certaines tâches, bien gérer son temps, être à l’heure et respecter les délais de livraison, être productif et concentré sur sa mission ;
  • L’intelligence sociale : être sociable et avoir l’esprit d’équipe, savoir coopérer avec les autres et maîtriser ses émotions, accepter la critique et exprimer son avis sans dénigrer celui des autres. On parle aussi d’aisance relationnelle.
  • La gestion d’équipe / le management : fédérer une équipe autour d’un projet commun, inspirer les autres, être pédagogue, encourager ses collaborateurs et les coacher, mais aussi gérer les conflits et faire preuve de médiation si besoin est. On peut aussi évoquer le management de projet ainsi que la délégation de tâches qui font partie de cette catégorie.
  • La communication : communication orale et écrite, prise de parole en public, écouter les autres et convaincre son auditoire, négocier, faire preuve de diplomatie, être clair dans son discours…
  • L’état d’esprit : concerne l’attitude et la personnalité d’un collaborateur telle que l’autonomie, la prise d’initiative, l’enthousiasme, l’humour, la flexibilité, l’engagement, la motivation ainsi que la tolérance au changement.
  • L’intelligence émotionnelle : savoir gérer ses émotions et les utiliser pour travailler en bonne intelligence. Cela concerne, entre autres, la bienveillance, la gestion du stress, l’humilité, la confiance en soi et en les autres, l’empathie ou encore la tolérance.
  • L’éthique : être loyal envers son entreprise, avoir le sens des responsabilités, être fiable et faire passer le groupe avant ses intérêts personnels. 

 

Quelles sont les soft skills les plus recherchées en entreprises ?

En fonction du poste, on ne recherchera pas les mêmes soft skills.

Par exemple :

-          Pour un commercial, on mettra l’accent sur l’empathie, sur la capacité à convaincre et à négocier ;

-          Pour un manager, on s’intéressera à la gestion de ses émotions et à la capacité à être un moteur pour son équipe ;

-          Pour un communicant, finalement, on accordera de l’importance à la créativité et à l’esprit d’innovation.

Ceci étant dit, les entreprises recherchent de plus en plus certaines soft skills générales telles que :

  • La capacité à travailler en équipe ;
  • La créativité ;
  • L’autonomie (surtout depuis l’émergence du télétravail) ;
  • La logique ;
  • L’influence positive ;
  • L’agilité mentale ;
  • La flexibilité.

En effet, dans un monde de plus en plus complexe, il est devenu important de montrer sa capacité à s’adapter à de nouvelles situations et à devenir indispensable à son équipe. 💪

 

Comment évaluer des soft skills au moment du recrutement ?

Il est relativement facile d’évaluer des hard skills : on sait utiliser une machine ou un outil ou on ne sait pas. Par contre, évaluer des soft skills demande plus de réflexion. Surtout qu’il est possible de les voir évoluer avec le temps (positivement ou négativement). De plus, une personne peut être à l’aise face à une situation précise, mais perdre ses moyens face à une autre. 😱

Par exemple : être un excellent communicant avec son équipe, mais pas avec ses clients.

Ceci étant dit, il est possible de mettre en place une grille d’auto-évaluation permettant à chacun de s’évaluer en fonction de son ressenti. Toutefois, en parallèle, il est primordial d’accompagner chaque collaborateur au quotidien et d’apprendre à les connaître. C’est le meilleur moyen d’évaluer leur soft skill. 💯

C’est d’ailleurs pour cette raison que de plus en plus d’entreprises optent pour un mentor lors de l’onboarding.

 

Quel est l’impact des soft skills sur le recrutement ?

Il est devenu indispensable pour les entreprises de faire évoluer leur processus de recrutement en intégrant la reconnaissance des soft skills. En effet, alors qu’il est facile de former sur les hard skills, il est beaucoup plus difficile de changer une personne.

De ce fait, de nombreuses sociétés commencent à délaisser le CV et la lettre de motivation pour s’orienter vers des entretiens individuels recentrés vers l’humain. Ce qui demande une évaluation lente et approfondie afin de tester les candidats sur des situations réelles et apprendre à les connaître plus en détail avant de leur proposer le poste. 💬

En tant qu’entreprise, il est, en effet, important de s’assurer que les valeurs du candidat correspondent à celles de l’entreprise afin de savoir si celui-ci pourra s’y intégrer et y être fidèle

 

Vous voulez en savoir plus sur les soft skills ? Nous vous proposons une démo gratuite de notre plateforme de gestion des moments clés collaborateurs de l’onboarding à l’offboarding en prenant en compte les soft skills que vous recherchez.  

Découvrir votre livre blanc sur ce sujet

Approfondissez vos connaissances sur ce sujet grâce à notre livre blanc

Télécharger