Comment organiser le retour d’un congé parental ?

Pour les collaborateurs, le retour d’un congé parental est toujours un grand moment, tant au niveau personnel que professionnel. Il faut dire qu’après de longs mois d’absence, les inquiétudes quant au retour au travail sont nombreuses : il s’agit pour le salarié de retrouver son niveau d’efficacité au travail, mais aussi de renouer avec ses habitudes et ses collègues. En somme, c’est un véritable reboarding… 😉

Alors, si seuls 16% des RH s’intéressent de près à la gestion des moments clés de l’entreprise, le retour de congé parental est pourtant un moment crucial, pour le salarié comme pour l’employeur. C’est un virage à prendre… et à ne pas rater ! ⚠️

Enjeux, organisation, suivi et bonnes idées : on vous explique comment procéder pour que le retour de congé parental de vos collaborateurs soit une réussite ! 👇


Les enjeux du retour de congé parental

Pour le salarié, il faut bien comprendre que les enjeux du retour au travail sont particulièrement nombreux. Après une rupture de longue durée avec ses habitudes, il doit apprendre de nouveau à évoluer dans l’entreprise, aussi bien au niveau professionnel qu’avec ses collègues, d’autant plus s’ils ont changé entre temps ! Ainsi, le salarié fait face à une vraie problématique de lien social et de cohésion d’équipe

Pour l’employeur, le retour de congé parental n’est pas à prendre à la légère. Il conditionne l’efficacité et l’engagement du salarié sur le long terme, si bien qu’un reboarding manqué pourrait avoir des conséquences irrémédiables. Après parfois près de 3 ans passés à l’attendre, difficile de voir le salarié partir quelques semaines après son retour… 😬

Aussi, le retour de congé parental répond à un cadre légal bien précis. Il faut souligner notamment que le salarié doit prioritairement retrouver l’emploi qu’il occupait avant de partir en congé. En outre, si les conditions de réintégration du salarié ne sont pas respectées, le salarié est en droit de refuser sa réintégration voire même de prendre acte de la rupture de son contrat de travail, ce qui pour l’entreprise correspond financièrement à un licenciement sans cause réelle et sérieuse. 🤷♂️ Enfin, le retour de congé parental d’un salarié ouvre un certain nombre de droits, comme la prise en compte partielle de l'ancienneté, le droit à la formation ou encore le droit à la prise en charge des frais de santé.

Anticiper le retour de congé parental

Après parfois 3 ans d’absence, le retour de congé parental s’apparente à un véritable onboarding. Alors, il convient de s’assurer que le salarié puisse revenir à son poste et s’intégrer à nouveau dans l’équipe dans les meilleures conditions ! 😌

Comme pour l’onboarding, le retour de congé parental doit être anticipé. Pas question de s’alerter la veille pour le lendemain ! Ainsi le matériel dont le salarié pourrait avoir besoin, les accès et process qui ont changé depuis son départ en congé ou encore le planning du salarié durant les premiers jours doivent être préparés en amont, pour que ce dernier puisse revenir au bureau en toute sérénité. 📅

Par ailleurs, il est impératif de s’interroger sur la passation avec le remplaçant du salarié et, dans l’hypothèse où le poste récupéré par le salarié n’est plus tout à fait le même, de faire le point avec le manager et d’organiser la répartition des tâches. Aussi, pensez à prévenir tous les collaborateurs que le salarié s’apprête à revenir au travail, et à mettre à jour le trombinoscope, pour réintégrer le salarié de retour, mais aussi pour lui présenter les nouvelles recrues qui ont intégré l’entreprise en son absence ! 🤓


Suivre le collaborateur dans la durée

Comme tous les bons moments et les réussites de l’entreprise, le retour de congé parental d’un salarié doit être célébré. Dans le cadre d’un défi ou challenge d’équipe, avec un petit-déjeuner, un afterwork ou lors de votre prochain événement d’entreprise, faites honneur au salarié en lui souhaitant un bon retour… et même si c’est à distance, avec un mot vidéo du DG ou des RH ! 😉

Aussi, pour que le retour de congé soit efficace, il ne suffit pas de tout miser sur le jour J mais bien de suivre le salarié sur le long terme. En outre, il convient de programmer des entretiens individuels avec le manager et les RH durant plusieurs semaines, un peu comme vous pourriez le faire dans le cadre d’une période d’essai.

Si le salarié est bel et bien de retour, il n’en reste pas moins qu’il fait sans doute face à de nouveaux besoins. Ainsi, ces échanges réguliers pourraient être l’occasion de faire le point sur les compétences du salarié, et pourquoi pas de lui proposer un programme de formation en bonne et due forme. Si l’entreprise, le poste ou les process ont évolué, le salarié risque d’en avoir besoin ! 👍

Enfin, pensez à évaluer les compétences du salarié grâce à des quiz, et à recueillir régulièrement son feedback, pour ajuster le tir si besoin mais aussi pour améliorer le plan d’action pour d’autres retour au travail. 💪 Et pour vous aider à accomplir cette mission, nous avons justement préparé un template dédié au retour de congé parental, avec toutes les actions à mettre en place dans la durée pour que ce soit une réussite ! 💥

À propos d’HeyTeam

HeyTeam est la plateforme dédiée à l’onboarding des nouveaux collaborateurs au sein des entreprises. À travers ses nombreux modules, la plateforme accompagne les collaborateurs tout au long de leur parcours en entreprise : onboarding, mobilité interne, reboarding, offboarding... HeyTeam contribue ainsi largement à faciliter la fonction RH au quotidien et pour demain.

©2021- HeyTeam All rights reserved