‹ Revenir à la liste des articles

Webinar HeyTeam x Supermood x Aramisauto : fidéliser les salariés grâce à l’expérience collaborateur

Découvrir votre livre blanc sur ce sujet

Approfondissez vos connaissances sur ce sujet grâce à notre livre blanc

Télécharger

Comment fidéliser les salariés grâce à l’expérience collaborateurs ?

Dans un environnement instable et en constante mutation, l’attractivité et la réputation de l’entreprise en tant qu’employeur sont des sujets au cœur des préoccupations RH.

L’expérience collaborateur est l’une des clés pour devenir un employeur de choix. C’est pourquoi lors de notre dernier webinar, HeyTeam et Supermood, la plateforme d’écoute des collaborateurs ont invité Aramisauto, le leader français de l’achat et de la vente en ligne de voitures d’occasion. 

Pour attirer et fidéliser les collaborateurs, Aramisauto a investi dans des outils et choisi de mettre en place un véritable parcours collaborateur créateur d’engagement.

Julie Perrard, DRH France Aramisauto, Kevin Bourgeois, cofondateur de Supermood et Nathaniel Philippe CEO de HeyTeam ont échangé sur les techniques et les moyens pour attirer et fidéliser les meilleurs talents.

Retrouvez le replay ici !

La fidélisation des collaborateurs : un enjeu qui monte

La volonté de fidélisation des talents est portée par le contexte économique et social actuel.

Originaire des Etats-Unis, la « Grande démission » est un phénomène qui a émergé en 2020, au début de la pandémie. Il s’illustre par des démissions massives de professionnels en recherche de changement de carrière.

En France, malgré la rigidité du marché du travail et l’attachement des salariés à leur poste, des inquiétudes se font sentir. Il faut dire que certains secteurs, comme la restauration et l’hôtellerie rencontrent d’importants problèmes de recrutement.

Autre tendance qui fait le « buzz », la démission silencieuse. Elle désigne le fait de rester dans un job en faisant le strict minimum. 

Pour faire face à ces défis et gagner la tête hors de l’eau, un nombre croissant d’entreprises investissent sur le recrutement et la création d’une culture forte autour du développement des collaborateurs. L’objectif est d'attirer et de fidéliser les salariés sur des métiers en pénurie.

Selon une étude HeyTeam, 1 alternant sur 2 ne reste pas dans l’entreprise. Parmi les réponses évoquées, on retrouve l’ambiance de travail mais aussi le style de management.

Les jeunes, et les moins jeunes, expriment leur besoin d’adhérer à la mission et aux valeurs de l’entreprise pour laquelle ils travaillent.

« On regarde le phénomène de Grande démission en France avec une grande inquiétude, on se demande : est-ce que ça va arriver ? Aujourd’hui, il y a des réalités très différentes selon les entreprises ».  Nathaniel Philippe - CEO HeyTeam

Aramisauto : fidéliser les collaborateurs dans un contexte particulier

Leader sur le marché de la vente de véhicules neufs et d’occasion, Aramisauto compte 750 salariés dont :

  • ⅓ de commerciaux
  • ⅓ de métiers mécaniques (reconditionnement de voitures) 
  • ⅓ de fonction support.

Le marché de l'automobile est en profond bouleversement. On observe une baisse de production de véhicules neufs, une augmentation de la demande de véhicules d’occasion. 

Plus généralement, la tendance est à la mobilité douce grâce aux véhicules électriques et hybrides.

Si Aramisauto n’a pas constaté de démission massive, la vigilance est de mise d’autant plus que l’entreprise fait face à deux défis majeurs :

  • Faire croître centre de reconditionnement avec le recrutement de mécaniciens et autres métiers techniques, des profils difficiles à trouver. 
  • Former les collaborateurs aux nouvelles mesures gouvernementales, notamment sur l’écologie.

Pour l’accompagner sur ces projets, Aramisauto a fait appel à HeyTeam et Supermood. L’objectif : améliorer l’onboarding, de l’offboarding et plus globalement, l’expérience collaborateur.

« Le sujet de la fidélisation est en train de monter. L’idée c’est de se demander : comment peut-on fidéliser les collaborateurs qui ont été difficiles à recruter dans un environnement épanouissant et bénéfique pour l’entreprise ». Nathaniel Philippe - CEO HeyTeam

L’onboarding : une mesure simple pour un effet waouh

L’onboarding, autrement dit l’intégration des nouveaux collaborateurs est une activité phare de l’expérience collaborateur. Par chance, il s’agit d’une mesure relativement simple à mettre en place.

Aramisauto utilise les outils proposés par HeyTeam pour la gestion de l’onboarding, avec une attention particulière sur la période de préboarding. La finalité est de créer un lien avec la nouvelle recrue, finaliser les aspects administratifs et logistiques et offrir un aperçu de l’organisation de l’entreprise. Ces premiers échanges entre l’entreprise et le futur collaborateur sont essentiels pour s’approprier la culture et les rituels de l’organisation.

Résultat : une réduction de 80 % du temps de préparation de l'onboarding grâce à HeyTeam

Les conseils de HeyTeam pour un préboarding et onboarding réussi :

  • Envoyer une vidéo de bienvenue de la part du CEO de l’entreprise.
  • Proposer l’accompagnement de la nouvelle recrue par un mentor (en plus du manager). 
  • Mettre la nouvelle recrue en contact avec d’autres collaborateurs qui arrivent en même temps (création d’une communauté).
  • Communiquer de façon proactive (via l’intranet de l’entreprise ou l’invitation à des événements internes par exemple). 
  • Personnaliser les processus en fonction des spécificités de chaque métier.

« Le collaborateur qui arrive chez Aramis a déjà l’impression de connaître son entreprise et son manager » Julie Perrard - DRH France Aramisauto

La technologie pour accompagner le management

L’onboarding des managers devient un sujet critique. Les managers sont en demande de soutien de la part de l’entreprise. 

Quelques chiffres clés (10e baromètre Empreinte humaine juillet 2022)  : 

  • 2/3 des managers déclarent se sentir seuls face aux problématiques de management.
  • 1/3 des managers regrettent d'être passés cadres, et 70 % des salariés ne veulent pas le devenir.
  • 70% de l’engagement et de la performance des collaborateurs dépend des managers.

L’accompagnement des managers dans leur fonction se fait sentir dans la gestion des équipes à distance. Si les outils digitaux sont des facilitateurs, il est important que l’initiative soit portée par l’entreprise et les valeurs qui la composent.

Pour Aramisauto, le suivi des managers est pris au sérieux. Malgré la baisse d’attraction de la fonction managériale, l’entreprise réalise 250 mobilités par an verticales et horizontales.

L’organisation s'adapte aux évolutions des facteurs de motivation au travail, comme le sens du travail et la charge mentale. Pour cela, Aramisauto recrute de nombreux profils sans CV, instaure un coaching interne pour la montée des compétences et anime ses équipes commerciales avec un cercle des talents. 

« On est axés sur l’apprentissage sur le terrain [...] un nouveau responsable d’agence va passer plusieurs semaines voire plusieurs mois à apprendre les métiers en binôme ». Julie Perrard - DRH France Aramisauto

Soigner sa marque employeur avec l’offboarding

L’offboarding fait partie des pratiques RH à l’intérêt grandissant. Si soigner le départ des salariés peut sembler contre-intuitif, ce processus est pourtant créateur de valeur pour l’entreprise.

Un aperçu du processus d’offboarding :

  • Personnaliser le parcours de sortie de l’entreprise en fonction du motif de départ.
  • Cadrer les étapes administratives RH.
  • Gérer la passation de connaissances.
  • Donner et recevoir un feedback sur l’expérience collaborateur.
  • Comprendre les raisons du départ du salarié.

L’objectif : proposer un départ de qualité afin de laisser une impression positive et de faciliter d'éventuelles réembauches (l’effet boomerang).

Aramisauto a mis en place un parcours d’offboarding avec HeyTeam, il y a un an. Si la digitalisation permet de collecter plus d’informations de la part des salariés, l’entretien de départ reste incontournable.

De manière générale, on observe que l’offboarding est utilisé par les entreprises qui veulent laisser une bonne impression dans le cadre d’une politique de croissance et d’image de marque employeur.

« L’offboarding est la pratique d’expérience collaborateur qui a le plus augmenté ces dernières années ». Nathaniel Philippe - CEO HeyTeam

Attirer les talents c’est bien mais les fidéliser c’est mieux ! 

Investir dans l’expérience collaborateur est nécessaire, que ce soit pour fidéliser, développer les compétences et la productivité mais aussi renforcer les liens et le bien-être des collaborateurs.

C’est un cercle vertueux qui contribue à faire briller la marque employeur de l’entreprise !

Vous avez posé de nombreuses question pendant le live, voici quelques réponses

Quels sont les leviers d’engagement des salariés ?

Les 3 macro leviers d’engagement des salariés sont : 

  • l’entreprise ;
  • le groupe ;
  • le métier.

On retrouve notamment le sens de l’équité et de la justice au niveau de l’entreprise et du groupe. Il y a également la relation à l’autre, c’est-à-dire aux autres collaborateurs et au manager. Mais n’oublions pas le sens du travail et de son impact sur la société et sur l’environnement.

Les leviers d’engagement diffèrent selon les populations, les secteurs d’activité, les métiers, etc.

Déployez-vous le feedback positif ?

« Le feedback positif est un levier très présent chez Aramisauto [...]  c’est un outil très puissant [...]  dans un contexte difficile, il est important de montrer des marques d’attentions positives ».  Julie Perrard - DRH France Aramisauto

Chez HeyTeam, le feedback positif est déployé en interne. Dans un environnement start-up où les challenges sont nombreux, il est important de faire remonter ce qui se passe bien. Lorsque les équipes se retrouvent, l’échange démarre par un feedback positif. Une mesure très concrète et actionnable !

Du côté de Supermood, les petites victoires sont célébrées chaque semaine.

Pour en savoir plus et mesurer efficacement le feedback des collaborateurs, découvrez Supermood !

Avez-vous réussi à créer une communauté managériale ? Si oui, par quels moyens ?

Chez Aramisauto la question de la communauté managériale est essentielle. Il y a des rituels où chacun s’exprime sur les pratiques et leur cohérence avec les valeurs de l’entreprise. Ces rendez-vous permettent d’éviter la solitude managériale. Pour animer les échanges, un community manager partage les bonnes pratiques et les informations essentielles.

Pour HeyTeam, l’intérêt d’un outil de communauté managériale, c’est de pouvoir proposer la bonne information, au bon moment (évaluations, absences, etc.).

Comment engager le top management sur les questions d’intégration et de fidélisation des salariés ?

« On ne peut pas investir autant dans le recrutement et ne rien faire pour ne pas garder les talents [...] sans mettre en place une stratégie de fidélisation ». Nathaniel Philippe - CEO HeyTeam

Pour convaincre le top management de l’importance de ces questions, il convient de mettre en avant le ROI de l'impact de l’onboarding sur la rétention des talents. Appuyez vos arguments avec des données financières et opérationnelles précises, comme le coût du turnover du personnel.

Comment les questions RSE sont-elles perçues par les salariés chez Aramisauto ?

Aramisauto est un acteur clé de l’économie circulaire. C’est un précurseur du reconditionnement de véhicules. Il est important pour les collaborateurs de constater que l’entreprise continue d’avoir une longueur d’avance sur certaines activités environnementales, comme la réduction de CO2 et le recyclage de matériaux en centre de reconditionnement. 

Selon Supermood, la récente crise énergétique éveille les consciences des salariés.

Retrouvez le replay complet !

Découvrir votre livre blanc sur ce sujet

Approfondissez vos connaissances sur ce sujet grâce à notre livre blanc

Télécharger