Un recrutement à succès

Découvrez le rôle prédominant du manager dans le processus d'intégration des nouveaux collaborateurs. Il dispose de l'expérience terrain nécessaire pour savoir ce que la nouvelle recrue a besoin d'accomplir et ce dont elle a besoin pour devenir 100% efficace.

Selon une étude menée par Google, les collaborateurs ayant suivi un programme d'onboarding sont 25% plus rapidement performants. Le point de départ est de s'occuper des basiques, comme la partie administrative. Le manager intervient ensuite dans la partie plus concrète. Voici 7 clés pour permettre au manager d'aider l'onboardee à s'intégrer rapidement. 


Comprendre les enjeux 


Un nouveau collaborateur peut paraître confiant en apparence. Cependant, même avec X années d’expérience au poste qu’il vient d'intégrer, il reste vulnérable face à son nouvel environnement. En effet, le métier peut lui être familier mais le fonctionnement de l’entreprise, les employés et la culture lui sont souvent inconnus. C’est une épreuve d’autant plus vraie pour les collaborateurs expatriés qui voient également leur vie personnelle affectée par ce changement ou pour les collaborateurs promus qui doivent désormais porter la casquette du supérieur. 

Il convient donc de comprendre leurs enjeux et de les rassurer sur des points pertinents. Pour éviter les erreurs, durant leurs premiers jours, l'apprentissage est plus important que l'action. 


Accélérer l'apprentissage 


Plus vite un nouveau collaborateur en apprend sur l’entreprise et son rôle, plus vite il sera efficace. Pour accélérer le processus d’apprentissage, les managers doivent se concentrer sur les compétences que le nouveau collaborateur doit  acquérir dans trois domaines :

  • Compétences techniques (eg. connaître les clients de l'entreprise)
  • Compétences culturelles (eg. connaître les valeurs de l'entreprise) 
  • Compétences politiques (eg. comprendre comment les décisions sont prises)

Il doit également réfléchir à la manière de délivrer l'apprentissage et la personne la mieux placée dans l'entreprise pour le faire.


Les intégrer dans l'équipe


En entrant dans l’entreprise, le collaborateur est automatiquement rallié à une équipe. Il convient de l'aider à construire une relation de travail effective avec leurs collègues, si la connexion ne se fait pas naturellement. Cette affinité entre l’équipe et l’onboardee aura des bénéfices sur la productivité et la performance de l'équipe à long terme.

L’onboarding étant un processus collaboratif, toute l’équipe de l’onboardee doit être prévenue en amont de sa venue et de leur rôle dans le processus d’intégration. De même, le manager doit introduire le nouvel employé le jour de son arrivée.


Intégrer les parties prenantes 


Les membres de l’équipe ne sont pas les seuls parties prenantes de ce processus. Sans l'aide du manager, l'onboardee ne peut savoir qui elles sont, leurs importances ou la manière de les rencontrer. Une façon simple de faciliter ces connexions est de faire une liste des parties prenantes et de prévoir des rencontres 👥. 


Donner des directives 


Les nouveaux collaborateurs ne peuvent pas commencer à travailler tant que des objectifs clairs n’ont pas été définis. Une bonne orientation répond aux questions suivantes : 

  • Que dois-je faire ? Quelles sont les étapes ?
  • Quelle stratégie adoptée ? Quelles tâches à réaliser en priorité? 
  • En quoi cette mission contribue au fonctionnement de l’entreprise ? 

Pour éviter tout malentendu, n’hésitez pas à vérifier que les instructions ont été comprises.


Aider à avoir des résultats rapides


Les victoires précoces font naître la confiance en soi et la crédibilité. Les nouveaux collaborateurs peuvent être tentés de vouloir prouver leur compétence en en faisant trop, trop tôt. Les managers doivent donc les aider à avoir des résultats positifs rapidement en leur assignant des missions importantes et dans leur champ de compétences.


Coacher en continu


L’onboarding est un processus continue et la durée de ce processus varie d’une entreprise à l’autre ou encore d’un onboardee à un autre. Il faut accorder le temps nécessaire au coaching de la nouvelle recrue afin qu’elle devienne complètement autonome et productive. Des points réguliers peuvent être organisés afin de suivre l’avancée du programme d’onboarding. 

De plus, il est nécessaire d’intervenir lorsqu’un onboardee a des difficultés. Ils peuvent apprendre de leurs erreurs tout comme ils peuvent les aggraver 🤝.


Conclusion


Le manager a un rôle fondamental lors de l'intégration. La problématique pour les entreprises est que les managers sont trop occupés et ne peuvent pas y dédier autant de temps. Afin de remédier à ce problème, il est essentiel de les "coacher", de les sensibiliser, de leur communiquer de l'information directement depuis leur outil de travail (SMS, e-mail, chat interne utilisé type Slack ou Workplace by Facebook). C'est tout l'intérêt d'un outil qui va permettre d'automatiser un certain nombre de tâche, et de leur communiquer l'information directement sur leur outil de travail.

À propos d’HeyTeam


HeyTeam est la plateforme dédiée à l’onboarding des nouveaux collaborateurs au sein des entreprises. À travers ses nombreux modules, la plateforme accompagne les collaborateurs tout au long de leur parcours en entreprise : onboarding, mobilité interne, reboarding, offboarding... HeyTeam contribue ainsi largement à faciliter la fonction RH au quotidien et pour demain.

Essayez HeyTeam

Améliorez l'expérience collaborateur et gagnez du temps

Demander une démo