Leçons et enjeux du retour au travail

Dans le cadre du webinaire réalisé le premier juillet, Yael Dahan, Head of Customer Success, et Flavien Kuss Vargas, bras droit CEO chez HeyTeam, nous ont présenté les résultats de l’étude d’HeyTeam menée en collaboration avec la Junior Entreprise d'HEC intitulée "Baromètre de l’Expérience collaborateur : leçons et enjeux du retour au travail".

La crise sanitaire, le confinement et le retour au travail, tout cela a eu des conséquences sur l’engagement collaborateur. Découvrons au travers de cet article quelles ont été ses conséquences et comment cette situation a complètement bouleversé le monde du travail.

Ce que vous allez apprendre :

- Les conséquences du COVID-19 sur l’organisation des entreprises
- Comment a évoluer la productivité des employés en télétravail
- Les principaux problèmes que cela génère et comment y répondre

Le choc généré par le COVID-19 sur l’organisation des entreprises

La crise sanitaire que nous avons connu a obligé les entreprises à adopter de nouvelles organisations dans un laps de temps très court. Les entreprises ont dû développer de nouvelles méthodes de travail telles que le télétravail, mais aussi une nouvelle capacité à communiquer à cause de la distance séparant les collaborateurs. Toutes ces modifications ont dû se faire dans un contexte très incertain, à cause des rumeurs et de l’indécision politique ambiante.

HeyTeam a souhaité comprendre en profondeur le ressenti des collaborateurs et des managers durant cette période, mais aussi après. Les résultats présentés dans cet article proviennent d’un échantillon total de 701 personnes, dont 80 % de managers et RH et 20 % de collaborateurs, de tous secteurs.

La première grande conséquence de la crise sanitaire est la démocratisation massive du télétravail, bien que ce mouvement ait déjà été amorcé avant la crise sanitaire. En effet, en réponse à la grève des transports, 28 % des Français et 60 % des cadres télé-travaillaient déjà en 2019*. La situation de 2020 a accentué cela et c’est jusqu’à 40 % des salariés français qui ont adopté le télétravail. Toutefois, il est bon de noter qu’un grand nombre de collaborateurs et de managers ont décidé de rester au télétravail même après la fin du confinement, ce qui souligne un changement de paradigme. Aujourd’hui, 90 % des collaborateurs veulent davantage télétravailler après la crise, et 85 % des managers vont proposer plus de télétravail à leurs collaborateurs.

Ce changement de modèle a poussé les entreprises à changer drastiquement et rapidement leur fonctionnement. Par exemple, une grande banque française a dû passer, en quelques jours, de centaines de télétravailleurs à 15 000 ! Cela a nécessité des changements massifs en termes d’organisation d’un point de vue matériel, sécuritaire, organisationnel et de gestion du business. Cette transformation qui aurait pris 5 ans en temps normal a ici pris que quelques jours.

➡️ Le télétravail : quelles conséquences sur la productivité des employés ?


Contrairement aux idées reçues, le télétravail n’entame pas la productivité, bien au contraire. 84 % des collaborateurs se déclarent plus ou aussi productifs en télétravail. Dès lors, nous sommes en droit de nous demander pourquoi le télétravail n’entame pas la productivité par rapport au travail en présentiel. À cette question, les managers et les collaborateurs s’accordent pour dire que les réunions sont optimisées grâce au virtuel, que le télétravail les incite à être plus autonomes et qu'il leur permet une meilleure communication avec l’équipe.

Nonobstant, pour arriver à de tels résultats, les entreprises ne sont pas restées là à attendre. Elles ont pris des mesures afin de faciliter le travail à distance. Par exemple, 45 % d’entre elles proposent des formations et des coachings internes ou externes en ligne. En plus de cela, 29 % des entreprises organisent des temps d’échanges informels à travers des cafés, des repas virtuels voire même des pots de départ à distance. Toutefois, tout n’est pas si rose. Le télétravail s’accompagne malheureusement de son lot de problèmes que nous allons étudier.

➡️ Les principaux problèmes de cette nouvelle expérience de travail

La nouvelle expérience de travail, à savoir le télétravail mêlé à la crise sanitaire, a été à première vue, bien vécue. Mais, finalement, dans notre Baromètre, nous avons pu déceler des problèmes assez importants.

Avant de rentrer dans le détail, il est important d’insister sur un chiffre important. ⅓ des collaborateurs jugent les mesures d’accompagnements prises par les entreprises insuffisantes ou inadaptées. Certains ont le sentiment qu’il n’y a « pas assez d’échanges dans la communauté des managers‍ et que ça devrait être le service RH qui met en place des initiatives ». D’autres jugent que la prise de contact ou communication avec l’entreprise sur la situation est peu régulière et formatée. Enfin, des collaborateurs manquent aussi d’équipement pour travailler dans de bonnes conditions.

Par conséquent, l’état d’esprit des collaborateurs et des managers est mitigé. En effet, 54 % indiquent avoir état d’esprit négatif c’est-à-dire, débordés, anxieux, démunis ou perdus alors que 46 % ont un état d’esprit positif, c’est-à-dire heureux ou confiants. Il y a donc un vrai problème puisque cela oblige les RH à identifier quels sont les collaborateurs qui se sentent bien et ceux qui se sentent moins bien et donc à faire quasiment du cas par cas.

Le deuxième problème souligné en réalisant notre baromètre est qu’il existe un fort décalage de perception et de ressenti d’expérience entre les managers et les collaborateurs. En effet, 2/3 des collaborateurs ont répondu qu’ils n’indiquent pas régulièrement leur état d’esprit à leur manager alors que 95 % des managers disent prendre régulièrement des nouvelles de leurs collaborateurs.

Mais quelles sont les raisons de ce décalage ? Pour les collaborateurs, contrairement aux managers, les liens sociaux ont été plus difficiles à maintenir. En effet, les managers ont plus de contacts avec leurs équipes. En revanche, cela est moins le cas pour les collaborateurs, ce qui explique que le sentiment d’anxiété soit plus important chez les eux que chez les managers. Une autre raison est l’accès plus limité à l’information pour les collaborateurs par rapport aux managers, ce qui augmente leur incertitude quant au futur de leur travail et de la société.

Enfin, un troisième problème intéressant est le fait que le passage du bureau à la maison amène son lot de contraintes, dont une perte de sens et de motivation personnelle, la lassitude et la fatigue à force d’être sur écran, une communication dégradée entre collègues ainsi qu'un empiétement de la vie professionnelle sur la vie personnelle.

Répondre aux attentes des collaborateurs et managers grâce à HeyTeam

Comprendre vos équipes est fondamental pour pouvoir adapter les mesures prises par votre entreprise. Il est donc important de récupérer et d’analyser les feedback des collaborateurs et des managers pour les accompagner. Heyteam vous aide à récupérer et à analyser les feedback grâce à des questionnaires personnalisés et ciblés dont les envois peuvent être automatisés. Ensuite, les réponses peuvent être analysées et exportées dans Excel, ce qui facilite grandement les travail des managers et RH.

En parallèle des feedback, la communication est un élément clé pour répondre aux attentes des collaborateurs et des managers. En effet, les collaborateurs et managers ressentent un besoin fort d’accès à l’information, en particulier concernant les nouveaux protocoles et les mesures de sécurité. HeyTeam, offre la possibilité d’envoyer des messages sous plusieurs formats (texte, vidéo, GIF…) à vos collaborateurs ou à certaines équipes via une interface conversationnelle. Ainsi, ils peuvent tenir informées de manière régulière vos équipes sur l’évolution de la situation et analyser le taux d’ouverture des messages.

Concernant les interactions sociales, l’étude réalisée nous a montré que les collaborateurs et les managers sont en manque de liens sociaux, ce qui est pourtant un des vecteurs d’engagement principaux au sein d’une entreprise. En utilisant HeyTeam, l’entreprise peut recréer une vraie dynamique humaine à travers l’organisation de random coffee ou de random lunch, mais également d’événements d’entreprise ou encore de rencontres par centre d’intérêt.

En termes de coaching, notre baromètre a révélé que les attentes étaient très fortes, notamment pour les managers. Aujourd’hui, HeyTeam propose à ses clients de coacher leurs managers sur des thématiques comme le télé-management et l’engagement des collaborateurs à distance avec des défis et des nudges. Cela permet de motiver les collaborateurs à distance et de permettre l’intégration des nouveaux tout gérant de manière optimale le temps de télétravail et temps personnel.

Par ailleurs, HeyTeam permet manager des équipes réparties entre travail en présentiel et télétravail. Ainsi, les managers pourront monter en compétence rapidement et disposer des clés nécessaires pour mener les équipes vers leurs objectifs de façon ludique et engageante. Pour finir, en fonction des feedback recueillis, vous avez la possibilité de planifier automatiquement un 1:1 avec leur manager, parrain ou membre de leur équipe.

À retenir :

- Les entreprises ont du changer drastiquement et rapidement leur fonctionnement

- Le télétravail n’entame pas la productivité, au contraire

- Mais il génère certains problèmes comme un manque de communication et de nombreuses contraintes

- HeyTeam permet d'améliorer l'expérience collaborateur en télétravail

À propos d’HeyTeam


HeyTeam est la plateforme dédiée à l’onboarding des nouveaux collaborateurs au sein des entreprises. À travers ses nombreux modules, la plateforme accompagne les collaborateurs tout au long de leur parcours en entreprise : onboarding, mobilité interne, reboarding, offboarding... HeyTeam contribue ainsi largement à faciliter la fonction RH au quotidien et pour demain.

©2021- HeyTeam All rights reserved