Gérer des salariés qui ne veulent pas revenir au travail

Le confinement a popularisé un mode de travail encore méconnu dans bon nombre d’entreprises : le télétravail. S’il a été une révélation pour beaucoup d’entre elles, dans d’autres, il est impératif de faire revenir les salariés en présentiel… et vite ! La santé de l’entreprise en dépend dans de nombreux cas, tant le reboarding a un impact fort sur l’organisation et la productivité des salariés.

Pour autant, ces derniers sont nombreux à ne pas vouloir revenir à un mode de travail traditionnel, voire même à ne pas vouloir revenir au travail sur site tout court ! Si beaucoup invoquent la situation sanitaire, d’autres aussi ont simplement découvert les bienfaits du télétravail et compte bien faire en sorte de pouvoir y recourir aussi souvent que possible… et pourquoi pas ?

Le reboarding, c’est l’affaire d’HeyTeam ! Dans cet article, on vous livre nos meilleurs conseils pour assurer le retour au travail des salariés les plus récalcitrants. Découvrons-les ensemble.


Ce que vous allez apprendre :

⚠️ Pourquoi le reboarding est crucial pour l’entreprise

📣 Comment bien communiquer sur le retour au travail

😌 Comment améliorer l’équilibre de travail des salariés


Les enjeux du retour au travail


Parce que leurs activités ne permettent pas de télétravailler ou parce qu’elles ne sont tout simplement pas prêtes : de nombreuses entreprises attendent avec impatience le reboarding des salariés. Il faut dire que c’est une étape particulièrement importante pour la productivité de l’entreprise.

Le reboarding répond en fait a un double-objectif : il doit d’abord marquer la fin d’une période de télétravail et être une transition claire vers un mode de travail plus durable, mais il doit aussi rassurer et motiver les salariés. C’est tout un programme !


Lorsqu’il est bien mené, le reboarding permet notamment de garantir :

  • La motivation et la productivité des salariés
  • La santé mentale et physique des collaborateurs
  • L’engagement des collaborateurs vis-à-vis de l’entreprise
  • L’esprit d’équipe, le lien social et la culture d’entreprise dans son ensemble


Un programme de reboarding mal préparé ou précipité pourraient à l’inverse avoir des conséquences lourdes sur l’organisation de l’entreprise : les salariés pourraient penser que le risque sanitaire vous importe peu ou simplement ne rien comprendre à la direction que vous faites prendre à l’entreprise. Inquiets ou perdus, les collaborateurs risquent de revenir au bureau à reculons…‍

Pire encore, faute d’un plan d’action concret à l’initiative de l’employeur, les salariés pourraient bien ne jamais remettre les pieds au bureau ou finir pas quitter le navire, tant les liens avec l’entreprise ont été distendus pendant l’année 2020.

Que dit le Ministère du Travail ?  ⚖️


Jusqu’à nouvel ordre, le télétravail constitue la règle dans les entreprises pour les salariés dont l’activité le permet. L’éligibilité des salariés et l’organisation du télétravail est par ailleurs encadrée par un accord d’entreprise ou par une charte établie par l’employeur.  


2 cas de figure :

✊🏼 Si la présence d’un salarié est imposé par l’employeur mais qu’il estime devoir être en télétravail, il peut saisir l’inspection du travail pour examiner sa situation.

✊🏼 Si le salarié est attendu sur site à juste titre mais qu’il continue à télétravailler, il commet une faute susceptible d’être sanctionnée.

Le conseil d’état a néanmoins précisé que les dispositions du Code du Travail n’ont pas été modifiées en ce sens. Alors, si l’employeur peut refuser la mise en télétravail d’un salarié, le Ministère du Travail précise que ce refus devra être motivé, d’une part en démontrant que le salarié ne peut travailler qu’en présentiel et d’autre part que la sécurité du salarié sur site est garantie. Toutefois, si le cadre légal vous le permet, rien ne vous oblige pour autant à y avoir recours pour faire revenir les salariés au travail, bien au contraire ! Des actions simples et concrètes peuvent vous aider à y parvenir tout en augmentant la motivation des salariés et leur engagement vis-à-vis de l’entreprise.


Rassurer les salariés sur la situation sanitaire


Pour de nombreux salariés, le retour au travail présente un risque sanitaire important, et après un an de propagation du virus… ça se comprend !

La première étape pour assurer un retour au travail efficace et serein est de prendre cette problématique à bras le corps pour rassurer les collaborateurs. Votre plan d’action à ce sujet ne doit laisser aucune zone d’ombre et montrer à toute l’entreprise que vous accordez une importance considérable à ce point sensible.

La santé et la sécurité des salariés est une obligation pour l’employeur, mais outre les obligations et recommandations pour l’employeur données par le Ministère du Travail, il y a sans doute d’autres actions à mettre en place qui sont propres à votre entreprise et à votre organisation. Comment s’organisent les pauses déjeuners ? Qu’en est-il des salles de réunion ? Le nettoyage des locaux a-t-il été renforcé ? Quel est votre plan d’action en cas de contamination dans vos effectifs ? Ce sont autant de questions auxquelles vous devez apporter des réponses.

Le caractère inédit de la pandémie suscite l’inquiétude des salariés qui ne souhaitent pas prendre le moindre risque. N’envisagez pas le reboarding si vous n’avez pas achevé cette première étape indispensable.


Communiquer sur l’organisation du travail


Avant d’attendre des salariés qu’ils se bousculent pour revenir au travail, il est impératif de prendre position sur l’organisation du travail et de le faire savoir. Si vous faites le choix d’un modèle hybride qui mêle télétravail et présentiel, expliquez clairement comment il va être mis en place (durée du télétravail, rythme, horaires, critères d’éligibilité…). Si vous souhaitez revenir à un mode de travail traditionnel, expliquez les raisons de votre choix et les bénéfices pour l’entreprise.‍

Les salariés doivent pouvoir se projeter à long terme et ne surtout pas naviguer à vue. En ce sens, votre plan d’action devrait aussi prévoir un plan de secours en cas de reconfinement ou si de nouvelles mesures sanitaires sont prises pour limiter la présence des salariés sur site.

Si de nombreuses entreprises ont du mal à statuer concrètement, c’est qu’elles ne savent pas ou positionner le curseur parce qu’elles ne connaissent pas ou peu l’état d’esprit des salariés. Dans ce cas, un système de feedbacks automatisés et de statistiques pourrait permettre à la direction et aux RH de savoir ce que souhaitent les salariés et pourquoi. Impliquer les salariés et s’intéresser à leur opinion, c’est aussi leur faire comprendre que leur avis compte !

En matière de communication, la forme a aussi son importance. Avant d’inciter à la reprise, remerciez les collaborateurs pour leur engagement et leur réactivité, faites preuve de reconnaissance et démontrez la confiance que vous leur accordez. Faites aussi en sorte de marquer les esprits et de faire du reboarding un temps fort que les collaborateurs prennent plaisir à vivre. Vous pouvez par exemple vérifier la bonne prise en compte des mesures sanitaires avec un quiz personnalisé, envoyer des vidéos ou des GIF pour compléter vos messages, ou encore organiser des random lunch tout en respectant les gestes barrières. 😜


Veiller à l’équilibre vie personnelle / vie professionnelle


Avec le télétravail, beaucoup de salariés ont construit un nouvel équilibre de travail, sur la base d’une organisation plus confortable : pas de transports, pas de dress-code, moins de stress… Leur réticence à revenir au travail en présentiel pose la question de l’équilibre vie personnelle / vie professionnelle. Avez-vous pris en compte cette problématique ? Que faites-vous pour aider les salariés à trouver cet équilibre ?


Ce même équilibre peut être retrouvé avec le travail sur site, notamment grâce à :

  • Une bibliothèque de contenus sur les soft-skills pour les managers
  • Du matériel et des outils qui favorisent la déconnexion (numéro professionnels, blocage des mails en dehors des horaires de travail…)
  • Des horaires de travail flexibles
  • Des avantages salariés : accès au sport, à la culture, réductions diverses…


Pour nous, outre les moyens déployés dans l’immédiat, c’est la clé d’un retour au travail serein et un axe d’amélioration à long terme qui peut considérablement améliorer le bien-être des salariés dans l’entreprise.

Pour bien faire, n’oubliez pas que pour justifier la réticence à revenir au travail, il risque fort d’y avoir autant de raisons que de salariés. La garde des enfants, le risque dans les transports, le manque de motivation ou encore la politique inégalitaire de l’entreprise pourraient être autant de raisons de freiner les salariés, et qu’il faudra examiner au cas par cas !‍

À propos d’HeyTeam


HeyTeam est la plateforme dédiée à l’onboarding des nouveaux collaborateurs au sein des entreprises. À travers ses nombreux modules, la plateforme accompagne les collaborateurs tout au long de leur parcours en entreprise : onboarding, mobilité interne, reboarding, offboarding... HeyTeam contribue ainsi largement à faciliter la fonction RH au quotidien et pour demain.

Essayez HeyTeam

Améliorez l'expérience collaborateur et gagnez du temps

Demander une démo