Réorganiser le business

La notion de résilience


Avec la crise sanitaire, la notion de résilience a pris une importance considérable, aux yeux des dirigeants mais aussi des salariés. En fait, elle a fait office de déclencheur. C’est justement tout l’enjeu de cette compétence clé en temps de crise.

Sandra Le Grand, speaker, dirigeante et fondatrice de Yapuka, invitée à ouvrir la journée de conférences [Re]Invent par ce thème, parle même d’instinct de survie et va jusqu’à citer Darwin, comme pour souligner le caractère primaire de cette faculté qui sommeille en chacun de nous :  “Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux au changement ! »,

Les 3 piliers de la résilience selon Sandra Le Grand


🚀 Faire preuve de réactivité

Évaluer le risque est nécessaire avant de se jeter dans la réalisation d’un projet. Pour autant, ça ne doit pas être une perte de temps ou un frein. Aussi cruciale qu’elle soit, cette étape doit être passée rapidement, au risque de laisser s’échapper une opportunité. On parle de faire une “quick analyse”, comme l'ont fait Doctolib avec la téléconsultation ou M6 avec l’émission Tous en Cuisine, pour ne citer qu’eux.


💰 Multiplier les sources de revenus

La clé de la résilience réside dans la diversification de l’offre, une stratégie qui permet de limiter le risque en cumulant les sources de revenus. C’est simple : si une offre est mise en péril, l’entreprise peut s’appuyer et se concentrer sur une autre de ses offres. C’est par exemple la stratégie de développement qu’à choisi Disney, qui a misé sur les films d’animation alors que les parcs d’attraction ont dû fermer leurs portes.


🎨 Travailler son image et sa notoriété

Les périodes de crise sont une bonne occasion de redorer son image de marque. À l’instar de Facebook ou Amazon (et, oui !), l’empathie, la transparence, la solidarité, sont des valeurs sur lesquelles il est utile de communiquer, pour rappeler à ses clients que le chiffre d’affaires n’est pas le seul moteur de l’entreprise.

La nécessité de réinventer les RH


Avec la crise sanitaire et la digitalisation accélérée des entreprises, cette année les RH ont fait face à de nombreux défis économiques et sociaux : télétravail, chômage partiel, recrutement, intégration, motivation… Toutes ces attributions ont par conséquent besoin d’être repensées en profondeur.


Lors d’une conférence RH dédiée à ce sujet, Tiphaine Tenenbaum, DRH chez Ba&sh, explique les changements induits par la crise et les solutions à mettre en place pour s’y adapter.


📞 Communication

Avec l’impossibilité de réunir les salariés dans les locaux de l’entreprise, toute la communication des RH a complètement changé. Le défi ici est avant tout de maintenir la bonne diffusion des informations et l’interactivité des échanges, tout en rassurant les salariés. Au programme : une communication claire, transparente et chaleureuse ! Chez Ba&sh par exemple, la vidéo a été mise à l’honneur pour diffuser le protocole de reprise d’activité ou pour partager les annonces des dirigeants


💪🏼 Motivation et engagement

Mis à mal par le confinement et le chômage partiel, la motivation et la productivité des salariés a été l’une des préoccupations principales des RH pendant et après la crise. Alors, tout est bon pour booster le moral des équipes et renforcer le lien qui les unit à l’entreprise. Les équipes de Ba&sh ont notamment opté pour des questionnaires dédiés au bien-être des salariés, et exploiter les feedbacks recueillis pour mettre en place un séminaire virtuel sur ce thème. Mieux encore, les équipes d’Amérique du Nord ont, elles, décidé de créer un compte Instagram sur la double thématique du sport et du marketing, réservé aux collaborateurs de la marque.

🎮 Management

Force est de constater que le confinement a obligé les managers à modifier la relation avec leurs équipes. Dans une entreprise comme Ba&sh avec la culture du résultat, l’attention a alors été portée à ce qui était encore maîtrisable : le management. Des objectifs plus adaptés ont ainsi été fixés, et la priorité a été accordée au contact continu avec les équipes.

Au-delà de ces transformations, il est intéressant de rappeler que la crise a aussi eu des conséquences sur le business. En plus de faire évoluer les habitudes de consommation de tout à chacun, elle a aussi radicalement impacté les priorités des salariés, venant ainsi renforcer un peu plus la nécessité pour l’entreprise d’adapter ses pratiques RH.


À propos d’HeyTeam


HeyTeam est la plateforme dédiée à l’onboarding des nouveaux collaborateurs au sein des entreprises. À travers ses nombreux modules, la plateforme accompagne les collaborateurs tout au long de leur parcours en entreprise : onboarding, mobilité interne, reboarding, offboarding... HeyTeam contribue ainsi largement à faciliter la fonction RH au quotidien et pour demain.

Essayez HeyTeam

Améliorez l'expérience collaborateur et gagnez du temps

Demander une démo