Réduire le turnover des consultants grâce à l’onboarding

Si le secteur du consulting a su montrer sa solidité économique durant la crise sanitaire, les cabinets et agences de conseils semblent avoir bien plus de mal à résoudre certaines de leurs problématiques RH… Parmi elles, le turnover : un véritable fléau pour le consulting, toujours bien supérieur à la moyenne nationale en dépit des efforts fournis par les entreprises du secteur. 😬

Contrairement aux idées reçues, la rémunération n’est que très rarement remise en cause. Le problème est en réalité bien plus profond : le secteur a trop longtemps ignoré les notions d’expérience collaborateur et de culture d’entreprise, au point qu’il manque aujourd’hui de leviers efficaces pour retenir ses talents. 

Alors, il faut désormais réinventer complètement l’expérience de travail dans les cabinets de conseil, à commencer par l’onboarding. C’est durant cette première étape clé que tout se joue, car elle pose les bases de l’expérience collaborateur et de la culture d’entreprise, et permet ainsi aux consultants de se projeter sur le long terme. 👀  

Dans cet article, on vous explique pourquoi un vrai programme d’onboarding est votre meilleur allié contre le turnover… et comment le mettre en place ! 👇


Le turnover du secteur du conseil

Dans le secteur du consulting, le turnover n’est pas un phénomène nouveau :

  • 30% des consultants en moyenne quittent leur employeur chaque année,
  • 74% des consultants en poste depuis moins de 3 ans disent aussi rester ouverts à d’autres opportunités professionnelles.

Si les consultants sont particulièrement concernés par le turnover, c’est notamment parce que l’expérience collaborateur n’a jamais fait partie des croyances du secteur. Longtemps, on a cru pouvoir retenir les talents avec un niveau de rémunération attractif, mais ça ne suffit plus : désormais, c’est le critère n°1 des consultants, qui recherchent avant tout à travailler dans les meilleures conditions. 🧘

De par la configuration même des cabinets et agences de conseil, alors que les consultants travaillent le plus souvent à distance, l’entreprise peine à transmettre sa culture d’entreprise et à la faire exister au quotidien. Elle s’érode alors petit à petit au point que les consultants n’aient plus le sentiment d’appartenir pleinement à l’entreprise. À long terme, ils finissent par ne plus être motivés ni engagés d’aucune manière ! On parle alors de déculturation des consultants. 😮

Pourquoi l’onboarding est une étape décisive ?

Moment clé le plus important du parcours collaborateur, l’onboarding permet de cibler précisément les causes du turnover dans l’entreprise. Il permet d’offrir une expérience collaborateur forte aux consultants dès leur arrivée dans l’entreprise, mais aussi de les imprégner de votre culture d’entreprise sans attendre. 🎯

En outre, un véritable programme d’onboarding permet :

💖  De faciliter la création d’affinités chez les consultants

🎓  D’anticiper les besoins de formation des consultants 

😊  D’instaurer une relation de confiance avec les consultants

🤝  De favoriser la cohésion d’équipe

💬  D’instaurer un climat propice aux échanges

Le lien social, la formation et la communication sont des critères importants aux yeux des consultants. Ce sont autant d’éléments qui permettent aux consultants de s’épanouir malgré la distance et de se projeter à long terme dans votre entreprise dès leurs premiers jours de travail. 💯

Durant l’onboarding, il s’agit finalement de faire bonne impression et de renvoyer la meilleure image possible aux nouveaux consultants. Ils doivent se sentir accompagnés dès le départ sur tous les terrains et ainsi comprendre que votre entreprise met tout en œuvre pour faciliter leur prise de poste, leur intégration sociale et leur évolution professionnelle

Les 5 bonnes pratiques de l’onboarding

Pour qu’il contribue à réduire significativement le turnover dans votre entreprise, l’onboarding doit se concentrer sur ce qui compte vraiment aux yeux des consultants. 💡

Selon l’auteur, entrepreneur et consultant Ron Carucci, il s’agit alors de veiller à :

  • Expliquer au consultant le fonctionnement pratique de l’entreprise. Accès aux locaux, utilisation des outils, identifiants divers, signification des acronymes : il doit rapidement connaître le fonctionnement de l’entreprise pour ne pas se sentir comme un outsider. 
  • Aider le consultant à assimiler toutes ces informations, en lui rappelant les points clés tout au long de l’onboarding : histoire de l’entreprise, mesure de la performance, politique de mobilité professionnelle… pour lui donner le sentiment d’appartenir pleinement à l’entreprise ! 😄
  • Définir clairement le périmètre du poste occupé par le consultant, pour le légitimer et ainsi éviter le syndrome de l’imposteur. Cela passe notamment par une description précise de ses missions, de ses responsabilités mais aussi des limites de son poste. 😉
  • Mettre en place des objectifs suivis à court, moyen et long terme, en augmentant progressivement le niveau de responsabilité associé à chaque tâche. De cette manière, le consultant se sent plus légitime et accorde plus rapidement sa loyauté à l’entreprise.
  • Aider le consultant à tisser des liens dans l’entreprise, en organisant régulièrement des rencontres avec des collaborateurs, managers et même avec des clients. Les relations humaines aident les collaborateurs à se sentir appréciés et augmentent leur confiance envers l’entreprise.

Retrouvez son article à ce sujet dans la Harvard Business Review.

En suivant ces bonnes pratiques, vous accompagnez les nouveaux consultants sur tous les terrains : organisationnel, opérationnel et social. Vous leur offrez ainsi un programme d’onboarding complet qui répond à leurs attentes de manière exhaustive. 💥

En outre, on sait que les entreprises qui offrent un véritable programme d’onboarding augmentent leur taux de rétention des nouveaux talents de 50% en moyenne. 

10 actions à mettre en place pour fidéliser les consultants

Durant l’onboarding, de nombreuses actions concrètes peuvent avoir un impact important sur le turnover. Dans cet objectif, vous pouvez par exemple mettre en place :

  • Un petit-déjeuner d’accueil pour souhaiter la bienvenue au nouveau consultant
  • Un guide d’accueil avec toutes les informations nécessaires à son intégration
  • Un premier événement d’équipe pour aider le nouveau consultant à s’intégrer
  • Un entretien RH pour construire un plan de formation personnalisé à ses besoins
  • Un système de feedback pour suivre son état d’esprit tout au long de l’onboarding

Et bien d’autres actions à retrouver dans notre template dédié à l’onboarding. 🎁

Chaque détail compte durant l’onboarding : même les actions qui vous paraissent superflues ont un impact sur l’état d’esprit des nouvelles recrues. Elles forment toutes un faisceau d’indices important, qui permet au consultant de se forger une opinion sur votre entreprise et de s’y projeter sur le long terme ! 💪


À propos d’HeyTeam

HeyTeam est la plateforme dédiée à l’onboarding des nouveaux collaborateurs au sein des entreprises. À travers ses nombreux modules, la plateforme accompagne les collaborateurs tout au long de leur parcours en entreprise : onboarding, mobilité interne, reboarding, offboarding... HeyTeam contribue ainsi largement à faciliter la fonction RH au quotidien et pour demain.

©2021- HeyTeam All rights reserved