Pourquoi et comment créer un programme de crossboarding ?

Après l’onboarding qui consiste à créer un plan d’intégration des nouveaux employés et le reboarding (retour au bureau après une longue interruption), nous nous intéressons ici au crossboarding.

Ce terme est utilisé pour tous les mouvements de collaborateurs au sein de l’entreprise pouvant correspondre à tous types de changement de poste en interne (au sein de la même structure ou en cas de mobilité géographique).

Nous vous avons préparé une to-do list pour être sûr que votre process de crossboarding se déroule dans les meilleures conditions. 👍

 

Avant le changement de poste

Afin d’accompagner votre salarié dans son changement de poste, il est important de connaître autant ses ambitions que ses envies de carrière. 📈

Ainsi, chaque salarié devra être invité à parler de son évolution professionnelle lors d’un entretien dédié au moins 1 mois avant le changement de poste effectif. Au préalable, vous pouvez aussi avoir envoyé un sondage 📜 pour en apprendre plus sur les motivations liées à la demande de crossboarding. 

Après cette phase préparatoire, vous pouvez créer un planning de crossboarding et partager ses dates-clés 📅 aux collaborateurs concernés. Sans oublier de mettre à disposition des documents légaux relatifs à l’évolution de vos collaborateurs.

Alors que la date du changement de poste approche, il faut préparer l’étape de transition. Cela passe par une demande de feedback sur l’expérience liée au poste actuel et une mise au point avec les managers (actuels et futurs) pour s’assurer que la transition se déroule dans les meilleures conditions.

Si vous avez mis en place un plan de formation RH, ce peut être le moment de l’actionner et de proposer une formation à l’employé concerné. 

Lors du changement de poste et quelques jours après

Nous arrivons au jour J et vous allez voir que le crossboarding ne diffère que légèrement de l’onboarding.

Ainsi, il est très important d’attribuer un mentor à votre collaborateur qui sera son contact attitré durant l’étape de transition. N’hésitez pas aussi à proposer des activités ice breakers d’entreprise pour faciliter l’intégration et la création de lien social. 🤝

Régulièrement, le salarié devra faire le point avec son nouveau manager, mais aussi avec le service Ressources Humaines pour suivre son évolution et ajuster le programme si besoin est.

Sans oublier, ici encore, de récolter son feedback après quelques semaines à son nouveau poste (1 mois après, par exemple).

Le programme de crossboarding en continu

Le crossboarding est idéal pour remotiver les employés en offrant la possibilité de changer facilement de poste et d’améliorer ses compétences. À condition de mettre en place un véritable programme dédié.

Ainsi, il ne faut pas hésiter à sonder régulièrement ses employés afin de connaître leurs besoins en matière de mobilité interne. Si possible, organisez aussi souvent que possible des journées vis-ma-vie au sein de l’entreprise afin que chacun puisse en apprendre plus sur les missions des autres. 💬

Sans oublier, finalement, l’élaboration d’un véritable plan de formation pour permettre aux collaborateurs qui le souhaitent de monter en compétence en continu.

En plus de favoriser le bien-être des collaborateurs 🧘 et l’épanouissement au travail, un programme de crossboarding permet aussi d’entretenir l’engagement collaborateur en renouant avec la motivation. C’est pourquoi le crossboarding intéresse de plus en plus d’entreprises.


À propos d’HeyTeam

HeyTeam est la plateforme dédiée à l’onboarding des nouveaux collaborateurs au sein des entreprises. À travers ses nombreux modules, la plateforme accompagne les collaborateurs tout au long de leur parcours en entreprise : onboarding, mobilité interne, reboarding, offboarding... HeyTeam contribue ainsi largement à faciliter la fonction RH au quotidien et pour demain.

©2021- HeyTeam All rights reserved