Mobilité interne et gestion de carrière : deux piliers de la fidélisation salariale

Découvrir le Livre Blanc

Savez-vous que 75% des personnes veulent changer de poste dans les prochaines années ? En tant qu’entreprise, il est donc nécessaire de s’intéresser aux attentes et exigences de vos talents pour éviter de les voir partir chez la concurrence. 💨

Surtout que les Ressources humaines savent qu’il est moins cher de faire évoluer un collaborateur en interne que de recruter une nouvelle personne.

Dans notre article, nous allons nous intéresser à la gestion de carrière et à la mobilité interne pour fidéliser vos talents.

 

De quelle manière la mobilité interne peut-elle impacter la fidélisation des collaborateurs ?

Avant toute chose, il faut savoir que la première raison de démobilisation des salariés est liée à la sensation de faire toujours la même chose. Cela intervient dans une majorité de professions après quelques années au sein du même poste. Apparaît alors une impression de stagnation et de répétitivité qui peut donner envie de partir vers de nouveaux horizons. 🔁

Dans ce cas, vous avez compris que la mobilité interne permet d’accompagner le collaborateur concerné pour l’aider à trouver une tâche adaptée à ses envies et attentes au sein de l’entreprise.

Cela peut être :

↔️  Une mobilité interne horizontale si le salarié change de service ;

↕️ Une mobilité interne verticale si celui-ci se prépare à occuper des fonctions d’encadrement d’équipe ;

✈️   Une mobilité interne géographique si le collaborateur change de site.

Évidemment, cela impose de nombreux changements aussi bien au niveau du service concerné que pour la personne. Il est donc nécessaire de mettre en place un plan d’action concret pour favoriser à la fois un véritable bien-être des collaborateurs 🧘 tout en empêchant tous soucis au niveau de l’organisation du travail en entreprise. 

 

Comment utiliser la mobilité interne pour garantir une meilleure rétention salariale ?

Maintenant que nous vous avons expliqué les raisons de vous intéresser à la mobilité interne pour la fidélisation de vos collaborateurs, voyons les actions à envisager. 👇

Tout d’abord, nous vous recommandons de mettre en place un système de feedback en entreprise 📃 afin de connaître les attentes de vos collaborateurs à ce niveau. Celui-ci peut se faire à l’échelle de l’entreprise pour mettre à jour les grandes tendances de mobilité interne ou de façon individuelle (lors des entretiens annuels ou non).

De plus, afin de favoriser un meilleur bien-être des collaborateurs et une meilleure QVT (Qualité de Vie au Travail), certaines sociétés se servent du coaching situationnel pour accompagner les collaborateurs sur demande 💬. Cette bonne pratique en entreprise peut aussi bien concerner les salariés en passe de devenir manager (mobilité verticale) que les salariés changeant de service (mobilité horizontale). Ce type de formation RH peut prendre la forme d’une aide à la conduite du changement et d’une formation orientée soft-skill. 📖

Finalement, il ne faut pas oublier de gérer au mieux la phase de transition. Cela demande d’organiser, d’un côté, un événement de type offboarding et, de l’autre, de mettre en place un process d’onboarding (évidemment plus court que pour un recrutement).

 

Parce que la mobilité interne fait partie de ces nouveaux enjeux d’entreprise qu’il ne faut pas négliger, nos équipes sont à votre disposition pour vous accompagner et vous conseiller. Demandez-nous sans attendre une démo gratuite de notre plateforme d’onboading et de gestion des moments clés collaborateur.

©2021- HeyTeam All rights reserved