Conseils pour réussir votre négociation de salaire

La négociation de salaire 💰 est un exercice difficile. Autant pour le salarié qui, bien souvent, est stressé à l’idée de demander une augmentation salariale que pour le RH ou le manager devant considérer à la fois la demande du collaborateur et les finances de l’entreprise.

Évidemment, c’est un rendez-vous qui doit être préparé minutieusement et qui demande, en prime, un contexte favorable à l’échange. 🤝

Nous vous donnons quelques clés pour mener vos négociations salariales en toute sérénité.

 

Préparer la négociation de salaire

De toute évidence, il est rare que la demande d’augmentation de salaire vienne de la direction (sauf augmentation de salaire obligatoire). Ainsi, si le salarié demande une augmentation de salaire, la première chose à faire est d’envoyer un message pour confirmer la prise en compte de sa demande. Au sein de celui-ci, proposez-lui une date d’entretien individuel pour étudier sa situation. 💬

À savoir : l’entretien peut être mené par les Ressources Humaines et/ou le manager. Dans ce deuxième cas, il sera peut-être nécessaire de fournir un plan de formation RH sur le sujet. Mais aussi, et surtout, de lui fournir des contenus qui lui seront utiles lors de la négociation (grille salariale en vigueur, comptes-rendus des entretiens individuels et/ou annuels du collaborateur…). 📄

Cette phase de préparation nécessite aussi de bien étudier les risques en cas de refus d’augmentation de salaire 👎 (démission du salarié ou diminution de l’engagement collaborateur en particulier). 

 

Les clés pour mener la négociation de salaire

Le jour J, il sera nécessaire, avant tout, de proposer un environnement formel et adapté à la demande pour recevoir le salarié dans les meilleures conditions. 😊

Dès le début de l’entretien, n’hésitez pas à féliciter le collaborateur pour le travail accompli et son investissement quotidien. Puis, partagez les critères d’évaluation de sa performance et demandez-lui d’argumenter sa demande d’augmentation. 📈

L’objectif ici est de trouver un terrain d’entente entre les deux parties. Il faut donc faire preuve de pédagogie si l’augmentation salariale n’est pas possible.

La phase qui suit la négociation de salaire

Après ce rendez-vous important, vous pouvez utiliser l’outil de feedback en entreprise pour récolter le ressenti du collaborateur sur le déroulé de la négociation. Ce qui vous permettra de l’améliorer au fil du temps. 

De plus, ce feedback peut aussi concerner le montant de l’augmentation de salaire afin de savoir si le collaborateur est satisfait ou non. Si ce n’est pas le cas et que vous souhaitez fidéliser vos collaborateurs, il sera peut-être nécessaire de réfléchir à une revalorisation annuelle des salaires. 💲💲

Car, même si ce n’est pas le seul critère important du bien-être des collaborateurs 🧘, le salaire reste une notion primordiale qui, si elle est mal gérée, peut entraîner un fort turn-over (avec tout ce que cela implique au niveau de la performance des équipes).

 

Dans tous les cas, vous avez compris que la négociation salariale doit être préparée pour être menée avec sérieux. De plus, toute décision prise doit être argumentée par des éléments concrets (avec preuves à l’appui). Finalement, si les demandes se multiplient, il faudra réfléchir à une amélioration de votre politique salariale dès la phase d’onboarding pour éviter des départs réguliers. 📦


À propos d’HeyTeam


HeyTeam est la plateforme dédiée à l’onboarding des nouveaux collaborateurs au sein des entreprises. À travers ses nombreux modules, la plateforme accompagne les collaborateurs tout au long de leur parcours en entreprise : onboarding, mobilité interne, reboarding, offboarding... HeyTeam contribue ainsi largement à faciliter la fonction RH au quotidien et pour demain.

©2021- HeyTeam All rights reserved