Ne ratez aucune actu et bonnes pratiques RH.

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et faites le plein d’actu et ressources utiles (templates, articles, livres blancs, webinar..)
S’inscrire à la newsletter
‹ Revenir à la liste des articles

Proposer une bonne expérience collaborateur tout au long du parcours salarié

Découvrir votre livre blanc sur ce sujet

Approfondissez vos connaissances sur ce sujet grâce à notre livre blanc

Télécharger

Les Ressources Humaines connaissent l’importance de fidéliser l’ensemble des salariés. En effet, il est beaucoup plus coûteux de recruter que de donner envie à un employé de rester dans l’entreprise. 💰

Pour cela, nous vous conseillons de mettre en place un véritable parcours collaborateur qui s’intéresse à chaque étape du cycle de vie salarié en répondant aux exigences de ces derniers, durant tous les moments clés collaborateurs.

Nous vous proposons quelques pistes de réflexion pour vous aider à mettre en place les bonnes pratiques du parcours salarié. 🤔

 

Phase de recrutement

Toute relation entre une entreprise et son futur collaborateur débute au recrutement. C’est pourquoi, si vous voulez privilégier une excellente expérience collaborateur, il ne faut pas négliger cette phase.

Déjà parce que cela vous aidera à dénicher la perle rare. Mais aussi parce qu’un mauvais processus de recrutement entraînera inévitablement une démission précoce voire une non-présentation de la personne le jour J (no-show). 👻

De ce fait, il est indispensable de faire preuve d’un maximum de bienveillance et d’humanité en tant que recruteur. Cela implique d’écouter chaque candidat et de leur offrir les clés pour se détendre (surtout que le processus de recrutement est un moment stressant). Mais aussi de les tenir au courant de l’avancée de leur candidature.

 

Phase de préboarding

Après avoir trouvé la personne qu’il vous faut, nous arrivons à la phase de préboarding. Souvent négligée, cette dernière permet pourtant de mettre en place de nombreuses choses qui faciliteront l’intégration des nouveaux employés. D’ailleurs, le préboarding est une étape indispensable du programme d’intégration.

À noter : important pour les recrutements relativement courts, il devient obligatoire pour les processus de recrutement les plus longs.

L’objectif étant de donner au nouvel arrivant les outils pour bien comprendre la culture de l’entreprise et sa mission tout en commençant à créer du lien social avec le manager et les collègues. 🔗

Ainsi, on pourra faire passer un message du PDG et des équipes et/ou partager des documents importants. Sans oublier de donner l’accès à certains outils et d’offrir la possibilité de signer numériquement le contrat (ce sera une chose de moins à faire le jour J). ✍️

Un préboarding maîtrisé permet de diminuer grandement le taux de no-show tout en boostant durablement les performances et l’engagement collaborateur.

Phase d’onboarding

Nous arrivons à l’une des étapes les plus importantes du parcours collaborateur. Pourquoi ? Parce que les études ont montré qu’un onboarding négligé ou inexistant entraîne un taux de démission plus important. En effet, les chiffres indiquent que 80% des nouveaux arrivants décident de rester dans l’entreprise (ou non) dans les 6 premiers mois et que 45% des démissions se font la première année.

En partant de ce constat, vous avez compris que l’accueil des nouveaux employés est l’un des plus importants nouveaux enjeux d’entreprise. Il impacte à la fois le bien-être collaborateur, l’engagement et les performances à long terme.

Pour vous assurer de réussir l’onboarding de vos recrues, voici quelques bonnes pratiques à considérer :

📅          Mettre en place un programme précis sur plusieurs semaines ;

🤝🏿          Proposer un accompagnement du nouveau talent par un coach/buddy ;

💬          Favoriser le dialogue avec le manager afin de définir des objectifs à court et moyen terme ;

🍷          Organiser des événements ice breaker d’onboarding afin de créer du lien social ;

📃          Demander au nouveau venu de créer un rapport d’étonnement et un feedback du process ;

🎓          Possibilité de créer des journées d’intégration sous forme de promotion.

En règle générale, sachez qu’un onboarding se déroule sur plusieurs mois. Laissez donc le temps à votre employé de gagner en autonomie. Bien que cela demande de mobiliser ses équipes entreprise sur une période relativement importante, les résultats sont impressionnants.

 

Le développement de carrière

Le développement de carrière se fait en plusieurs temps et peut être différencié en fonction des attentes des employés. En effet, chacun doit pouvoir gérer sa carrière comme il l’entend et tout le monde n’est pas fait pour accéder à des postes d’encadrement. 📈

Ainsi, nous vous conseillons d’interroger régulièrement vos collaborateurs afin d’en savoir plus sur leurs souhaits. Cela peut se faire, par exemple, durant l’entretien annuel. En fonction des retours de chacun, il sera possible de proposer un plan de formation RH hard-skill, soft-skill et conduite du changement si besoin est.

En effet, on ne forme pas de la même façon une personne qui s’engage dans un process RH de mobilité verticale qu’un collaborateur intéressé par une évolution de type mobilité horizontale ou géographique.

Le tout étant d’accompagner à la fois la personne changeant de poste que l’équipe restante et accueillante afin de ne pas impacter l’organisation du travail de l’entreprise.

 

La fidélisation collaborateur

En parallèle du développement de carrière, il est important pour les Ressources humaines de connaître les attentes et besoins de l’ensemble du personnel (encadrant et opérationnel) afin d’offrir à chacun les clés pour s’épanouir aussi bien professionnellement que personnellement. 😊

Aujourd’hui, le salaire n’est plus le critère le plus important. Les personnes interrogées sur le sujet estiment que l’équilibre vie privée et vie professionnelle ainsi que l’ambiance au bureau sont prioritaires. On observe aussi une véritable quête de sens dans le travail ainsi que la volonté de participer aux grandes décisions de l’entreprise. 🙋‍♀️

Sans oublier l’émergence du travail à distance sous forme de travail hybride (plébiscité par une majorité d’employés) voire de flex remote ou de full remote.

Dans tous les cas, nous estimons qu’il est indispensable de mettre en place un système de feedback en entreprise.

 

Offboarding

Finalement, nous pensons qu’il est nécessaire d’évoquer aussi la fin de relation entre l’entreprise et le collaborateur. Toutefois, la notion de « fin » est à nuancer, car, aujourd’hui, ce n’est pas parce qu’un salarié quitte une entreprise qu’il n’a plus de contact avec elle.

En effet, si vous avez suffisamment travaillé sur l’expérience collaborateur, votre ancien salarié restera ambassadeur de votre marque. Sans oublier le recrutement boomerang qui reste une possibilité.

Ainsi, il est nécessaire que chaque offboarding se fasse de la façon la plus positive possible afin de laisser la porte ouverte (sauf faute grave ou lourde évidemment). 👋

 

Si besoin, sachez que nous vous proposons une démo gratuite de notre plateforme d’onboarding et de gestion des moments-clés collaborateurs. Contactez-nous pour en savoir plus. 

Découvrir votre livre blanc sur ce sujet

Approfondissez vos connaissances sur ce sujet grâce à notre livre blanc

Télécharger