Ne ratez aucune actu et bonnes pratiques RH.

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et faites le plein d’actu et ressources utiles (templates, articles, livres blancs, webinar..)
S’inscrire à la newsletter
[Rapport 2022] Alternance - Enjeux attentes et freins
[Rapport ] Alternance - Enjeux attentes et freins
‹ Revenir à la liste des articles

Offboarding : comment l’appréhender et en faire un atout pour votre Marque Employeur ?

Découvrir votre livre blanc sur ce sujet

Approfondissez vos connaissances sur ce sujet grâce à notre livre blanc

Télécharger

Le départ d’un salarié n’est jamais un moment agréable 😥. Surtout si cette personne occupait un poste clé et/ou si l’offboarding s’est déroulé dans de mauvaises conditions. Car, alors qu’un employé heureux peut être un excellent ambassadeur de votre marque, un employé qui part mécontent peut avoir l’effet inverse. 😡 C’est pourquoi il est important de se préparer à voir partir vos salariés afin de gérer la situation au mieux (aussi bien pour vos équipes que pour votre marque employeur).

 

L’offboarding : l’un des moments-clés collaborateurs les plus importants ?

Les services Ressources Humaines connaissent bien le cycle de vie d’un collaborateur et savent qu’il débute par le recrutement avant de passer au préboarding et onboarding puis la carrière en entreprise et, enfin, l’offboarding.

Chacun de ces moments doit être pris en compte pour assurer la satisfaction de vos collaborateurs. Et cela vaut aussi pour le départ du salarié. En effet, voici ce qui ressort de différentes enquêtes sur le sujet :

👍          85% des personnes sur le départ seraient prêtes à parler de façon positive de l’entreprise en cas de départ dans de bonnes conditions ;

😏          70% des personnes pourraient revenir dans l’entreprise dans le futur.

Vous l’avez compris : pour une entreprise, l’offboarding ne doit pas être vu comme une fin, mais plutôt comme un changement. Car un collaborateur content de son passage au sein de votre entreprise pourra vous conseiller auprès de ses contacts. Ce qui est un véritable bonus pour votre marque employeur. 💰

Comment l’offboarding impacte l’expérience collaborateur ?


➡️  L’offboarding impacte le ressenti des collaborateurs

Comme l’expérience collaborateur, l’offboarding est avant tout une question de ressenti : “En réalité, l’offboarding en dit long sur la considération des collaborateurs par l’employeur. J’entends souvent parler d’entreprises human-centric, qui placent l’humain au cœur du business, mais qu’en est-il lorsqu’un collaborateur quitte l’entreprise ? Souvent, le concept n’est pas poussé jusqu’au bout !” affirme Séverine. 🤷

Pour notre experte, il n’y a rien de pire ! Elle poursuit : “Être soumis régulièrement à des messages qui rappellent que les collaborateurs sont au centre de toutes les attentions mais subir un onboarding qui va dans le sens inverse, c’est particulièrement contre-productif. Pour que l’expérience collaborateur porte ses fruits, il faut rester cohérent !” 

Aussi, il faut bien comprendre qu’un départ dans de bonnes conditions permet au salarié de revenir dans l’entreprise quelques mois ou quelques années plus tard. On parle alors du phénomène des salariés boomerang, particulièrement intéressants car ils ont l’expérience de l’entreprise tout en ayant développé d’autres compétences ailleurs ! 💪


➡️  L’offboarding transforme les salariés sortants en ambassadeurs  

Si on parle souvent dans les directions RH et marketing de faire des collaborateurs les premiers ambassadeurs de l’entreprise, on oublie souvent que les ex-salariés en sont déjà ! C’est un vrai enjeu, bien souvent négligé par l’entreprise : “Tout le monde sait qu’un client qui cherche un hôtel va faire des recherches, lire des avis, consulter les notes laissées par les clients, demander à son entourage… Et bien c’est pareil quand on cherche un employeur, un prestataire ou partenaire !” explique-t-elle, avant de préciser : “Les salariés sortants sont en plus particulièrement crédibles, parce qu’on a tendance à penser que leur parole est plus libre et objective.” 💬

Pour Séverine, ce cercle vertueux n’a pas de durée déterminée, c’est un win-win qui peut s’étendre à l’infini : “Quand je travaillais chez IBM, on disait “IBM un jour, IBM toujours !”, et ça se vérifie encore aujourd’hui : je suis toujours en contact avec d’anciens collègues au sein d’une communauté d’entraide très puissante. Ce sont de vrais ambassadeurs, dans un système alimenté par la boîte et où chacun y trouve son compte !” nous a-t-elle confié. 🤝

➡️  L’offboarding impacte l’ensemble des collaborateurs

Si le processus d’offboarding est crucial pour le salarié sortant, il l’est aussi pour ceux qui restent. “Ce sont en quelque sorte des témoins de l’offboarding, qui peuvent aussi être affectés par un départ, humainement et professionnellement.” explique notre experte.

Pour conclure, Séverine nous rappelle que “le départ d’un salarié n'est ni un divorce, ni un deuil, ni une trahison !” comme pour souligner que les dirigeants et managers mettent parfois beaucoup d’affects dans leurs relations professionnelles. Pour notre spécialiste, il faut réussir à “désacraliser et dépassionner l’offboarding, en travaillant avec les managers qui peuvent parfois le prendre personnellement” pour créer de bonnes conditions de départ pour les salariés. 👍

Tout l’intérêt de l’offboarding est ici : savoir prendre du recul pour conserver de bonnes relations avec le salarié sortant, mais aussi avec tout l’écosystème de l’entreprise. Et comme l’a finalement rappelé Séverine Loureiro, “si on a compris l’intérêt de l’offboarding, on a tout compris de l’expérience collaborateur !” 😉

Comment travailler l’offboarding de ses employés ?

Il y a plusieurs façons d’accompagner le départ du salarié.

Avant toutes choses, il faut bien comprendre les raisons de son départ et ne pas le bloquer dans ses démarches ⁉️. En effet, si le collaborateur a pris sa décision, il sera difficile de l’inciter à faire marche arrière. De ce fait, mieux vaut l’accompagner que le freiner (afin de favoriser une bonne ambiance de travail). Une fois le départ acté, concentrez-vous sur les éléments qui permettront à l’équipe de continuer à travailler et à l’entreprise de rebondir. Ainsi, vous pouvez demander au collaborateur de participer activement au processus de recrutement et à l’intégration du personnel s’il le souhaite. La passation des procédures et missions est, en effet, d’une importance capitale pour ne pas perdre de temps.🤝 Évidemment, informez-en l’ensemble du personnel par email ou bien par le réseau interne de l’entreprise si vous en possédez un. 📧

Finalement, si le process de feedback en entreprise fait partie de votre culture d’entreprise, demandez à votre collaborateur de faire le sien. Cela vous aidera à évoluer. 📄 De plus, n’hésitez pas à organiser un événement le jour du départ en demandant aux personnes qui le souhaitent d’écrire un mot de départ et d’offrir des petits cadeaux 🎈. Et surtout, n’oubliez pas d’indiquer que, si besoin est, la porte est toujours ouverte pour un retour éventuel (pour favoriser l’effet de Boomerang Hire). Vous l’avez compris : l’offboarding est tout aussi important que l’onboarding. Vous devez donc réfléchir au bien-être de vos collaborateurs sur le départ (quitte à mobiliser ses équipes entreprise si besoin).

À savoir : notre logiciel SAAS d’onboarding et d’offboarding peut vous aider à mettre en place un process de qualité pour améliorer l’expérience collaborateur dans son ensemble. 🤩

Découvrir votre livre blanc sur ce sujet

Approfondissez vos connaissances sur ce sujet grâce à notre livre blanc

Télécharger