‹ Revenir à la liste des articles

Offboarding : comment gérer au mieux le départ d’un collaborateur ?

Découvrir votre livre blanc sur ce sujet

Approfondissez vos connaissances sur ce sujet grâce à notre livre blanc

Télécharger

Toute entreprise se doit de gérer aussi bien l’arrivée d’un collaborateur que son départ. Dans le premier, on parle d’onboarding tandis que le second est nommé offboarding.

Dans notre article, nous allons nous intéresser au collaborateur qui quitte l’entreprise.

Vous allez comprendre pourquoi il est important de gérer au mieux ce processus. 💡

Qu’est-ce que l’offboarding ?

L’offboarding est le départ d’un collaborateur ou d’une collaboratrice. Ce terme englobe tout le processus utilisé par les entreprises pour mettre un terme au contrat d’un collaborateur de façon positive, aussi bien pour la société que pour le salarié concerné.

Gérer la fin de contrat est particulièrement important aujourd’hui à l’heure des réseaux sociaux afin de soigner sa marque employeur. En effet, un avis défavorable d’un ancien collaborateur peut avoir un effet dévastateur sur l’image de l’entreprise. Ce qui a un impact sur sa capacité à recruter de nouveaux talents. 🤝🏽

 

etude sur l'offboarding et la gestion des départs par les entreprises

Quels sont les enjeux de l’offboarding ?

Les enjeux de l’offboarding sont multiples. Surtout dans un contexte économique et professionnel incertain.😟

En effet, depuis les confinements liés à la crise du COVID-19 et le phénomène de Grande Démission, il est devenu plus difficile pour les entreprises de fidéliser leurs collaborateurs. Si, en plus, le départ d’un salarié ne se déroule pas dans de bonnes conditions, vous pouvez aussi avoir des problèmes pour recruter. Ce qui peut mettre en danger l’activité.

L’enjeu d’un offboarding réussi consiste donc à offrir aux personnes sur le départ une expérience de qualité centrée sur l’humain et la bienveillance. Cela afin de l’aider à rebondir si besoin est (surtout en cas de licenciement) et/ou à faciliter la passation de dossier. 📁

Il en va de l’image de l’entreprise et de la qualité de vie au travail des personnes qui restent. Car vous n’êtes pas sans savoir que le départ d’un collaborateur peut avoir un effet plus ou moins important sur la cohésion d’équipe. Il n’est d’ailleurs pas rare que dans le cadre d’une démission, d’autres personnes décident de suivre.

 

Pourquoi intégrer l’offboarding dans sa stratégie ?

Mettre en place un processus d’offboarding est primordial pour assurer une expérience collaborateur complète et qualifiée.

Bien souvent, nous observons que les entreprises françaises ont du mal à gérer le départ d’un employé. Puisqu’il ne participe plus à la vie de l’entreprise, il sera mis de côté ou, pire, on lui reprochera son départ. Le départ du collaborateur se transformera alors en bras de fer et relation de force pouvant, parfois, se terminer au tribunal. 💪

Quand on sait qu’aujourd’hui, chaque collaborateur peut être ambassadeur de la marque (qu’il fasse encore partie de l’entreprise ou non), il est fortement déconseillé de laisser ce type de situation s’envenimer. Le but du process d’offboarding est de partir en bons termes afin d’inciter votre ancien collaborateur à parler de vous de façon positive auprès de ses contacts.

Sans oublier le recrutement boomerang qui est un phénomène de plus en plus courant. Soit, en d’autres termes, le retour d’un salarié après quelques mois ou années passés dans une autre structure. 

Outils offboarding pour mieux gérer le départ des collaborateurs

Les avantages de mettre en place un process d’offboarding

Un process d’offboarding efficace est un réel avantage aussi bien pour l’entreprise que pour le salarié.

En premier lieu, gérer ce type d’événement permet d’avoir une fiche précise des choses à faire. Parce qu’un départ n’est jamais facile à appréhender, avoir une feuille de route complète aide à anticiper au mieux cette situation souvent déplaisante. 📃

De plus, en vous intéressant au départ de vos salariés, vous envoyez un signal positif à l’ensemble de vos équipes. En effet, aujourd’hui, l’ambiance au bureau est devenue un critère d’importance pour les employés. Maîtriser l’ensemble du parcours collaborateur de l’onboarding à l’offboarding montre que vous accordez de l’importance à vos ressources humaines. Ce qui peut éviter l’hémorragie en cas de départ d’un salarié ou la désorganisation du service concerné voire de l’entreprise. 💥

Aussi, le process d’offboarding donne les moyens au collaborateur qui quitte votre entreprise d’être acteur de son départ. Il pourra donc proposer un pot de départ tout en participant à l’éventuelle passation de dossier afin que son remplaçant possède les clés pour bien reprendre son poste. 

Finalement, comme nous l’avons précisé, chaque personne travaillant dans votre entreprise est un ambassadeur de votre marque. De nombreuses sociétés oublient, en effet, qu’avant de penser à satisfaire ses clients, il est primordial d’offrir à ses collaborateurs un espace de travail de haute qualité. Cela se répercutera autant sur les performances au travail, sur la motivation et le bien-être que sur l’image de l’entreprise et sa capacité à recruter de nouveaux talents. 🌟

 

Comment préparer le départ d’un collaborateur ?

Maintenant que vous êtes sûrement convaincu de l’importance du processus d’offboarding, passons à la pratique en nous intéressant à la préparation du départ d’un collaborateur.

Bien que cela puisse différer en fonction de la taille de l’entreprise et de la situation (rupture conventionnelle, licenciement pour faute grave ou lourde…), voici un exemple des différentes étapes à suivre :

  • Faire le point avec le salarié concerné pour en savoir plus sur sa volonté de quitter l’entreprise ou pour énoncer les raisons de son licenciement ;
  • Communiquer auprès des personnes de l’équipe et du service sur ce départ (collègues et manager, mais aussi clients et fournisseurs si besoin est…) ;
  • Organisation de la passation permettant au salarié de participer activement au recrutement et à la formation du remplaçant (cela doit être à éviter pour certains licenciements conflictuels) ;
  • Restitution du matériel professionnel (ordinateur, voiture…) et désactivation des clés d’accès au jour du départ ;
  • Réalisation des procédures administratives (solde de tout compte, partage des documents importants…) ;
  • Demander à l’ancien salarié de critiquer l’entreprise afin d’en savoir plus sur son ressenti. Cela peut concerner aussi bien le process d’offboarding que l’ensemble de sa carrière ;
  • Certaines entreprises ont mis en place une plateforme dédiée aux anciens collaborateurs qui peuvent toujours échanger entre eux. C’est idéal pour garder le contact et, donc, favoriser le recrutement boomerang.

Vous avez besoin d’aide pour créer un process d’offboarding de qualité ? Les équipes Hey Team sont à votre disposition pour vous accompagner et vous conseiller. Demandez-nous une démo gratuite de notre logiciel RH et créez sans attendre des programmes sur-mesure pour chacun de vos collaborateurs

Découvrir votre livre blanc sur ce sujet

Approfondissez vos connaissances sur ce sujet grâce à notre livre blanc

Télécharger