Ne ratez aucune actu et bonnes pratiques RH.

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et faites le plein d’actu et ressources utiles (templates, articles, livres blancs, webinar..)
S’inscrire à la newsletter
‹ Revenir à la liste des articles

3 bonnes raisons de recruter en full remote

Découvrir votre livre blanc sur ce sujet

Approfondissez vos connaissances sur ce sujet grâce à notre livre blanc

Télécharger

Après la révolution digitale, la crise sanitaire a largement accéléré la transformation des entreprises à son tour. Au cœur des préoccupations désormais : l’organisation du travail, que l’on veut aligner aux besoins des entreprises et des collaborateurs. Plus flexible, plus collaboratif, moins intrusif; le travail tend à se réinventer pour faire écho aux aspirations des nouvelles générations mais aussi aux nouveaux enjeux des entreprises ! 


Avec : Jonathan Azoulay, Fondateur de Talent.io


En 2020, le confinement a permis au travail à distance sous toutes ses formes (full remote, flex-remote, télétravail…) d’asseoir sa popularité et de se démocratiser largement. À distance, il faut aussi réinventer le recrutement, et notamment pour 3 raisons : 


1. Échapper aux limites de recrutement 🤹🏻

Avec le full remote, l’entreprise ne rayonne plus seulement au niveau local mais bien à l’international. Avec son recrutement, elle s’adresse donc à un marché mondial, ce qui décuple le nombre de candidatures et les possibilités. “Le manque de candidatures, c’est un enjeu même dans les plus grands hub technologiques d’Europe !” explique Jonathan Azoulay, fondateur de la solution de recrutement Talent.io ; “toutes les entreprises sont confrontées à une limite sur le marché local. Certaines décident d’attendre et d’allonger la période de recrutement, mais d’autres revoient leurs critères à la baisse. Dans les deux cas, c’est problématique !”


2. Améliorer la qualité des candidatures 🥁

En ouvrant les frontières de son recrutement, l’entreprise s’ouvre aussi à de meilleurs profils, et il ne s’agit pas seulement d’aller chercher des pointures dans d’autres pays d’Europe, mais aussi simplement ailleurs en France ! Les talents dont l’entreprise a besoin se trouvent parfois à quelques dizaines de kilomètres supplémentaires de l’entreprise et deviennent accessibles avec des postes en remote. 


3. Réduire le coût du recrutement 🎯

De la même manière que le recrutement en full-remote augmente la qualité des candidatures, il permet aussi de recruter aux tarifs plus attractifs des pays dans lesquels l’entreprise recrute. Jonathan précise toutefois que le recrutement en full-remote ne peut pas être motivé que par le gain financier, car ce n’est pas si simple : “Certes des pays comme la Pologne regorgent de profils seniors à des tarifs bien plus bas, mais recruter en full remote à l’international demande une vraie organisation contractuelle !”


Pour recruter à l’international, Jonathan indique 3 possibilités : 

- Ouvrir une filiale locale, solution la plus évidente mais qui reste coûteuse et lourde à mettre en place

- Contractualiser avec un intermédiaire (société de portage) qui va établir un contrat miroir avec le salarié pour appliquer le droit local

- Contractualiser en free-lance, ce qui est très courant dans certains pays et qui permet une grande flexibilité


Sous le prisme du Smart Working et marquées par l’empreinte de la crise sanitaire, ces attributions RH dépassent les frontières de l’entreprise ! Il s’agit désormais d’accompagner les collaborateurs dans un nouvel équilibre de travail tout en veillant au rayonnement de l’entreprise sur le marché. Retrouvez l’analyse et les conseils de nos intervenants dans la Partie II de notre livre blanc, dédié à l’engagement collaborateur. On parle notamment de l’onboarding, de la formation ou encore de la transition écologique des entreprises, pour mieux comprendre les défis que doivent relever les Ressources Humaines dès à présent !

Découvrir votre livre blanc sur ce sujet

Approfondissez vos connaissances sur ce sujet grâce à notre livre blanc

Télécharger