Les clés pour réussir vos entretiens individuels

Avant toutes choses, nous souhaitons attirer votre attention sur le fait de ne pas confondre l’entretien annuel de l’entretien individuel.

En effet, l’entretien annuel n’est pas obligatoire. C’est une pratique managériale qui permet de faire le point sur le travail passé d’un salarié et de discuter des objectifs futurs.

L’entretien individuel, quant à lui, est une obligation légale et doit être centré sur le salarié. La loi stipule d’ailleurs qu’il doit avoir lieu au moins tous les 2 ans dès l’entrée dans l’entreprise (onboarding ou reboarding).

Quel est son objectif et comment offrir, en tant que RH, les clés pour le réussir ? Réponses dans notre guide.

 

Préparation de l’entretien individuel

Faut-il préciser qu’il est primordial de bien préparer son entretien individuel ? Aussi bien du côté manager que salarié.

Ainsi, en tant que service Ressources Humaines, votre tâche sera, avant tout, de prévenir les deux parties en leur envoyant un message une semaine avant. Celui-ci permettra de leur rappeler la date et l’heure précise de l’entretien individuel ainsi que les bonnes pratiques (du point de vue du manager et du collaborateur). En même temps, profitez-en pour créer l’invitation au sein des agendas des personnes concernées (en vous assurant évidemment au préalable que la date convienne à tout le monde).

Quelques jours avant le jour J, fournissez au manager une grille d’évaluation avec les points clés à aborder. Cela lui sera d’une grande aide lors de ce rendez-vous important. 

Comment réaliser un entretien individuel ?

Le jour J, ce seront aux managers et collaborateurs de prendre en main l’entretien. Le département RH, quant à lui, ne pourra pas intervenir directement durant ce dernier.

Par contre, il peut être présent juste avant et juste après. Ainsi, quelques heures avant le meeting, il ne faut pas hésiter à envoyer un rappel afin de vous assurer que l’entretien ait bien lieu.

Puis, une fois l’entretien individuel terminé, demandez aux participants de rédiger un compte-rendu de ce dernier afin d’avoir une trace écrite. 

La phase post entretien individuel

En plus du compte-rendu, nous vous conseillons d’offrir la possibilité aux collaborateurs et managers de participer à un process de feedback. En effet, le feedback en entreprise est un excellent outil qui s’adapte à toutes les situations managériales. Il permet de récolter de précieuses informations afin de voir rapidement ce qui va et ce qui ne va pas. Évidemment, il doit mener à la mise en place d’actions concrètes si besoin est.

Dans le cas de l’entretien individuel, voici quelques exemples de questions à poser au manager :

💬 Comment évalues-tu la communication autour de ce meeting ?

📄 Les contenus envoyés t’ont-ils aidé ?

📈 Comment penses-tu pouvoir améliorer ce type d’entretien professionnel ?

Et pour le collaborateur :

🗓️ Penses-tu que l’entretien individuel a été réalisé au bon moment ?

🏢 Le lieu était-il approprié ?

🔎 As-tu pu aborder les points souhaités ?

👍 Comment qualifies-tu l’attitude de ton manager ?

🔮 Les objectifs fixés ont-ils été clairs ?

❓ As-tu besoin d’un second entretien ?

Pour finir, vous pouvez, si vous le souhaitez, envoyer un quiz aux collaborateurs pour vérifier de leur bonne compréhension des bonnes pratiques de l’entretien individuel (aussi bien au niveau attitude que communication et suivi). 


À propos d’HeyTeam


HeyTeam est la plateforme dédiée à l’onboarding des nouveaux collaborateurs au sein des entreprises. À travers ses nombreux modules, la plateforme accompagne les collaborateurs tout au long de leur parcours en entreprise : onboarding, mobilité interne, reboarding, offboarding... HeyTeam contribue ainsi largement à faciliter la fonction RH au quotidien et pour demain.

©2021- HeyTeam All rights reserved