Ce qu'il ne faut pas faire si vous souhaitez fidéliser vos collaborateurs

Découvrir le Livre Blanc

Plutôt que de vous donner les meilleurs conseils pour fidéliser vos équipes, nous allons faire l’inverse.

Attention : tous les éléments énoncés dans cet article sont de très mauvais exemples qui sont, malheureusement, réels. 👎

Négliger le préboarding et l’onboarding

S’il y a bien quelque chose à savoir en fidélisation collaborateur, c’est que les étapes de préboarding et d’onboarding sont primordiales.

En effet, un nouvel arrivant sait s’il va rester dans l’entreprise au bout de quelques jours seulement. Ainsi, ne pas mettre en place de programme d’intégration équivaut purement et simplement à négliger votre marque employeur. 🙅‍♀️

Au lieu de laisser le nouveau recruté dans le flou durant les premiers mois de collaboration, offrez-lui les clés pour gagner rapidement en autonomie.

Bien que cela demande de mobiliser ses équipes entreprise durant plusieurs mois, vous verrez que les résultats sont proportionnels à l’investissement (voire même plus). 📈

Ne pas s’intéresser aux attentes de vos collaborateurs

L’un des enjeux RH de ces dernières années concerne la gestion des moments clés collaborateurs.

En effet, peu de travailleurs restent aujourd’hui à leur poste toute leur vie. Durant leurs carrières, vos salariés vont vouloir évoluer vers de nouvelles fonctions ou, pour certains, se réorienter.

Ainsi, mettre en place un plan de formation RH dédié à la mobilité interne 📖 vous offre une excellente rétention du personnel et un levier pour booster l’engagement collaborateur. Sans oublier la mise en œuvre d’un plan de feedback en entreprise facilitant les retours au niveau individuel ou global. 📄

Aujourd’hui, il faut aller au-delà du salaire pour contenter ses équipes. Les Ressources humaines doivent de plus en plus se questionner sur :

⚖️          L’équilibre vie professionnelle et personnelle ;

🧘  La mise en place d’un cadre de travail favorisant le bien-être collaborateur ;

💻          La possibilité de mettre en place le travail à distance (ou au moins le flex remote) ;

👶          La considération des événements extérieurs à l’entreprise (naissance, déménagement, décès d’un proche, congé long…).

Ne pas perdre de temps à former les managers

Vous l’avez compris : la fidélisation des collaborateurs passe par la volonté de remettre de l’humain dans chaque relation entre l’entreprise et les employés.

Il est donc important de former les managers au management bienveillant et empathique. 😊 De plus en plus de sociétés commencent à sortir du management vertical pour s’orienter vers le management horizontal et collaboratif. Aujourd’hui, les collaborateurs s’impliquent dans la vie de leur entreprise et il est donc important que l’information circule rapidement et efficacement. ℹ️

De ce fait, il faut s’intéresser de près aux feedbacks pour voir ce qui ne fonctionne pas. De plus, une baisse de la performance d’une équipe doit aussi vous alerter.

Ne pas penser à l’offboarding

Dernière chose : on peut penser que l’offboarding représente la fin définitive de la relation entre un salarié et l’entreprise. C’est faux. Même si un collaborateur quitte votre entreprise, vous pouvez être encore dans un processus de fidélisation.

Déjà parce qu’il est possible qu’il revienne un jour (recrutement boomerang). De plus, il ne faut pas oublier que vos collaborateurs sont vos meilleurs ambassadeurs. Ainsi, même en ne travaillant plus pour votre société, il peut continuer à vous apporter des clients voire de nouveaux talents. 🌟

©2021- HeyTeam All rights reserved