Le travail hybride est-il fait pour tous les types d’entreprises ?

Ce n’est un secret pour personne : depuis la pandémie mondiale de COVID-19 😷, le travail hybride est un sujet d’actualité. Avant cette crise sanitaire, de nombreuses entreprises s'intéressaient déjà à cette nouvelle vision du travail. Certaines l’avaient d’ailleurs déjà mis en place.

Depuis le retour au travail présentiel, les différentes études montrent que les collaborateurs sont majoritairement favorables au travail à distance 👍 (flex remote ou full remote). Seuls les managers sont encore environ 1/3 à observer avec inquiétude la mise en œuvre de cette organisation du travail en entreprise.

Pourtant, avant même de parler de télétravail en entreprise, il faut se demander si le travail hybride est réellement adapté à tous les types d’entreprises.

C’est le sujet de notre article.

Les activités qui ne sont pas compatibles avec le travail à distance

Alors que, durant les confinements, le gouvernement martelait que le télétravail était une obligation pour les entreprises, on observe que de nombreuses personnes se rendaient encore au bureau. 🏢

Les études indiquent d’ailleurs que seulement 41% des salariés pouvaient travailler à distance. 💻  Il faut dire que de nombreuses activités ne sont pas compatibles avec le télétravail. Nous pensons, en premier lieu, aux activités indispensables au bon fonctionnement de la société telles que les éboueurs, les soignants, les pompiers ou les policiers 🚨. Mais aussi les salariés qui sont obligés de se déplacer dans le cadre de leur activité : les professionnels du bâtiment, par exemple, ou encore les électriciens et plombiers.

Il est impossible d’avoir une liste exhaustive des professions qui ne peuvent adopter le travail à distance. Pourtant, elles sont nombreuses.

 

Ce que dit la loi sur le travail hybride

Maintenant que le moment est venu de retourner au bureau, il faut savoir que le télétravail n’est plus obligatoire. Ce qui signifie qu’un employeur n’est pas obligé d’accepter une demande de travail à distance. En effet, le télétravail doit être mis en place par le biais d’un accord collectif entre employeur et salariés 🤝 (ou accord individuel). Sauf en cas de circonstance exceptionnelle.

Toutefois, l’employeur est obligé de proposer aux personnes en télétravail le nécessaire pour pouvoir travailler en toute sérénité (matériel informatique, accès aux outils collaboratifs, objectifs clairement définis…). A contrario, il ne peut opérer une surveillance constante des salariés en obligeant, par exemple, des actions régulières pour démontrer sa présence ou un partage d’écran permanent. Par contre, l’employeur peut demander des points réguliers. 💬

 

Les bonnes pratiques du travail à distance

Afin de savoir s’il est possible de mettre en place le télétravail en entreprise, vous pouvez partager à vos équipes un feedback en entreprise afin de savoir ce qu’elles en pensent. 📄

Dans tous les cas, il est important de noter que le travail à distance impose un management moins vertical et plus collaboratif. Il faut aussi oublier le micro management. Dans l’idéal, il faudrait aussi adopter une communication transparente et régulière entre les équipes et le personnel encadrant afin de déceler les problèmes liés à ce mode de fonctionnement (engagement collaborateur en baisse, sensation d’isolement 😔, problème d’intégration du personnel, manque de formation RH…).

Nous pouvons vous aider à mettre en place le télétravail en entreprise. Demandez une démo gratuite de notre logiciel SAAS d’onboarding et de gestion des moments-clés de vos collaborateurs. 

À propos d’HeyTeam

HeyTeam est la plateforme dédiée à l’onboarding des nouveaux collaborateurs au sein des entreprises. À travers ses nombreux modules, la plateforme accompagne les collaborateurs tout au long de leur parcours en entreprise : onboarding, mobilité interne, reboarding, offboarding... HeyTeam contribue ainsi largement à faciliter la fonction RH au quotidien et pour demain.


©2021- HeyTeam All rights reserved