Comment préparer au mieux le départ de vos collaborateurs ?

Découvrir le Livre Blanc

 Alors que de plus en plus d’entreprises commencent à s’intéresser à l’onboarding, l’offboarding reste un sujet relativement tabou 🤫. En effet, on considère encore aujourd’hui le départ d’un salarié comme un échec (sauf s’il est prévu évidemment).

Pourtant, l’offboarding n’est pas forcément un adieu 👋. Pourquoi ? Nous vous disons tout dans notre article. 

 

Pourquoi s’intéresser à l’offboarding de vos collaborateurs ?

Connaissez-vous le concept de recrutement boomerang ? Il est utilisé pour parler des personnes qui quittent leur entreprise et qui y reviennent quelque temps après. Peu importe les raisons, c’est une pratique de plus en plus courante qu’il faut intégrer dans votre process d’offboarding.

Sans oublier que, même après leur départ, vos collaborateurs continuent à être vos meilleurs ambassadeurs.

Attention toutefois à bien gérer les démarches administratives associées 📄 (récupération du matériel prêté, solde de tout compte, éventuelle mise à jour de l’organigramme de l’entreprise, suppression des comptes et des accès…).

La gestion du départ d’un collaborateur au sein de l’équipe

Évidemment, le départ d’un salarié peut être impactant pour l’activité de l’entreprise ou de l’équipe 😰. C’est pourquoi, dès que vous apprenez la nouvelle, il ne faut pas hésiter à mobiliser ses équipes entreprise (la personne qui part, le manager et les personnes concernées) afin d’impliquer toutes les parties prenantes dans le recrutement RH d’un nouveau talent et dans le process d’onboarding qui s’ensuit 💪.

De plus, cela facilite aussi la passation de dossier et l’éventuelle formation RH aux compétences indispensables pour la prise de poste. 📈

Sans oublier de communiquer autour de ce départ afin de rassurer vos autres collaborateurs 💬. En effet, un départ peut être mal perçu par les autres si son contexte est flou. En communiquant dessus, vous évitez la circulation de rumeurs non fondées et évitez de mettre le reste de l’équipe au pied du mur (en devant, par exemple, gérer le travail du collaborateur sur le départ).

Discutez-en avec la personne concernée et voyez avec elle si elle préfère s’en charger ou non.

Comment assurer l’entretien final ?

C’est sans doute le moment le plus important (et le plus critique) de votre process d’offboarding.

Durant cette entrevue, soyez aussi neutre que possible et, dans le cas d’un licenciement, expliquez précisément les raisons de la fin de collaboration. Si votre employé part de son plein gré, prenez le temps de l’écouter et montrez que vous comprenez sa démarche et que vous êtes prêt à l’aider si besoin est (rédaction d’une lettre de recommandation, attestation Pôle Emploi…). 🤝🏿

Si vous avez mis en place un système de feedback en entreprise, c’est le bon moment pour demander ce qu’il a apprécié et ce qui doit, selon lui, être amélioré. 📃 

L’offboarding fait partie des nouveaux enjeux d’entreprise, au même titre que le préboarding ou l’onboarding. Une bonne pratique en entreprise consiste à montrer à vos collaborateurs que vous êtes ouvert à la discussion et que la porte est toujours ouverte. En l’insérant dans votre culture d’entreprise et en travaillant sur ce type de moments clés collaborateurs, vous profitez de réels bénéfices sur le long terme, aussi bien en interne (afin de favoriser un véritable bien-être collaborateurs) qu’en externe. 👍


À propos d’HeyTeam

HeyTeam est la plateforme dédiée à l’onboarding des nouveaux collaborateurs au sein des entreprises. À travers ses nombreux modules, la plateforme accompagne les collaborateurs tout au long de leur parcours en entreprise : onboarding, mobilité interne, reboarding, offboarding... HeyTeam contribue ainsi largement à faciliter la fonction RH au quotidien et pour demain.

©2021- HeyTeam All rights reserved